Bonjour à tous et bienvenue sur cette chronique à la croisée des chemins entre bande dessinée et manga puisqu’on parle de l’adaptation manga de la fameuse série de bande dessinée française de Les Légendaires. Il faut savoir que j’ai lu les tomes il y a quelques temps jusqu’au 15 ou 16 mais mes souvenirs ne sont pas réellement clairs. À voir si ce format qui promet de corriger les erreurs et d’offrir une plus grande ampleur aux scènes d’actions est convaincant. C’est parti !

J’en profite pour vous partager l’avis de. Bonne lecture !


Les Légendaires Saga tome 1
18/03/2020
Patrick Sobral / Guillaume Lapeyre
Delcourt Tonkam

Danaël, Gryf, Shimy, Jadina et Razzia, cinq justiciers aux pouvoirs fantastiques font la fierté du monde d’Alysia. Mais, lors d’un ultime combat le sorcier noir Darkhell, une épouvantable malédiction s’abat sur leur monde. Tous ses habitants, eux compris, retrouvent leur apparence d’enfant !

Aujourd’hui, rejetés par les leurs, les cinq Légendaires veulent briser le sortilège…

L’aventure ne fait que commencer !

Synopsis

Mon avis : Je vais directement commencer à parler de l’utilité de cette nouvelle édition. Je n’ai beau ne pas me souvenir parfaitement du premier tome en bande dessinée, je n’ai pas ressenti de gros changements ou de grosses corrections d’erreurs significatives. Je n’ai pas grand chose à faire que les affrontements puissent atteindre une nouvelle ampleur car ce n’est pas réellement ce qui me fait vibrer. Le seul changement notable que j’ai à relever est donc le changement très clair de style de dessins. Je m’y suis plutôt bien accoutumé, ce n’est pas dérangeant même si j’émets encore quelques réserves quant au design de Razzia. Donc si on possède la bande dessinée, je ne pense pas, au vu de ce premier tome uniquement, qu’il soit nécessaire de se plonger dans cette édition à moins d’être particulièrement fan. Mais pour avoir cette histoire qui m’a déjà fait vibrer par le passé, je prends volontiers.

Revenons donc sur l’histoire maintenant, qui colle à la lettre la bande dessinée comme je l’ai déjà mentionné. Elle est donc toujours efficace et agréable tout en ayant des idées plutôt revues maintenant mais qui faisait étrangement bien le café en 2004.

Il y a deux phases dans ce tome : celle où les Légendaires ensemble et celle de leur première quête ensemble sous ce format. La première n’est pas vraiment palpitante mais permet bien de prendre conscience des caractères et des relations régissant ce petit groupe de cinq, ainsi que de saisir les lois qui régissent l’univers. Mais surtout, nous apprenons beaucoup sur le poids qu’on a porter les Légendaires à cause de leurs erreurs passées. De plus, les voir se faire désapprouver ainsi alors qu’on sait pertinemment qu’ils ont fait le bien et qu’ils souhaitent corriger leurs fautes est particulièrement efficace.

Pourtant, cette partie n’est pas spécialement remarquable non plus, puisque reste assez classique et assez mollassonne. En même temps, vu tout ce qu’il y a à introduire, il ne pouvait en être autrement. Et encore une fois, ce sont les failles et les défauts des personnages qui permettent de les rendre attachants.

Mais c’est une fois rassemblés que l’on peut prendre une réelle mesure de ce qu’on pourra attendre de l’oeuvre. Les voilà partis en quête d’une pierre magique laissée par les dieux et censée inverser l’effet de celle qui a rajeunit tout le monde. Ils partent alors dans une contrée reculée et réputée pour être la plus dangereuse d’Alysia. Et c’est ici que le côté découverte et aventure qui réchauffe mon cœur fait son apparition.

Et avec ce côté, voici le mystérieux Elysio qui n’a aucun souvenir antérieur au rajeunissement et qui est accompagné d’un oiseau étrange. Il faut attendre la dernière planche pour découvrir son identité mais il est tout à fait possible de la deviner en se posant quelques instants.

Mais bref, avant ça, c’est grâce à ce personnage que le tome est plus appréciable. Certains, malgré son passé flou, lui accordent toute leur confiance directement. D’autres, sont logiquement méfiants. On arrive à nous faire comprendre les deux camps et à voir que quelques choses à changer pendant ce temps sans se voir. Il y a ainsi des tensions entre membres qui permettent de les construire, ainsi qu’une évolution très intéressante de la relation entre Gryf et Elysio. J’ai à nouveau vite trouvé mon Légendaire préféré.

En somme, il s’agit pour moi du même premier tome qu’à l’époque mais dans un format qui me convient bien plus. Et surtout, vu les souvenirs bien flous qu’il me reste et le fait que je n’ai pas la bande dessinée, le choix est vite fait pour redécouvrir les premiers ainsi que le fin mot de l’histoire. En effet, la série s’arrête en 23 tomes. Bref, je suis bien content de cette nouvelle édition et attend mes tomes préférés et les nouveautés impatiemment.

Note : 3.5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre et sur cet article. Nous pourrons retrouver un de mes tomes préférés de l’époque le 24 juin en librairie. Je vous donne rendez-vous dans deux jours pour. À la prochaine !