Bonjour à tous et bienvenue pour ce gros article qui va venir commémorer le premier anniversaire du blog de Komorebi, commémorer cette première année avec vous. Une année vraiment folle et bien remplie pour moi. L’article d’aujourd’hui sera d’ailleurs à l’image de cette année. Heureusement que j’ai dix jours pour l’écrire car il va être divisé en quatre grosses parties. Tout d’abord, je vais répondre aux questions que vous m’avez posé sur Twitter et sur Instagram. Ensuite, nous allons revenir sur l’évolution de mon rapport avec le manga comme l’a fait l’Apprenti Otaku ici. Pour attaquer la deuxième moitié, je vais vous présenter ma mangathèque comme l’a fait Am4n0 ici. Enfin, je reviendrai sur quelques articles de l’année écoulée. Et ça va être compliqué de choisir lesquels vu que ce n’est pas moins de 177 articles qui se sont enchaînés sur cette première année après la création de Komorebi le 07 Janvier 2019 et mon arrivée sur WordPress le 09 Avril avec mes avis sur le tome 31 de The Walking Dead et sur la saison 1 de Game Of Thrones. Bref, trêves d’introduction, on attaque avec vos questions. C’est parti !


Foire aux questions

Déjà merci beaucoup aux personnes qui ont pris le temps de me poser des questions. D’ailleurs, comme vous êtes tous des amis blogueurs, je vais évidemment placer un petit lien vers vos blogs respectifs pour vous remercier.

  • Questions n°1 à 3 par Am4n0 :

Alors, j’ai été motivé à ouvrir ce blog à cause de la solitude. Dis comme ça, ça peut paraître terrible mais ça ne l’est pas tant que ça. C’est à dire que je suis entouré de ma famille et de suffisamment d’amis pour moi mais je n’avais personne avec qui partager sur mes passions que sont principalement le manga et le cinéma. J’ai donc d’abord créé mon compte Twitter et le personnage de Komorebi mais en manque de place et en admiration devant le travail de Floriano sur Parlons Manga, j’ai décidé d’ouvrir ce blog.

N’ayant pas réellement de moyen de comparaison, je ne peux pas réellement dire si elle est meilleure qu’une autre. En tout cas, l’objectif de cette première année est largement atteint puisque j’ai pu parler de mes passions autant sur mon blog qu’en commentaire de ceux des autres. J’ai également pu créer quelques liens. En gros, j’ai un ressenti très positif sur cette année, surtout parce que je me suis beaucoup coupé de Twitter à partir d’Octobre et du moment où j’ai réussi à recommencer à écrire. Mais je vais vite revenir sur les bonnes expériences que m’ont permis le blog.

Par contre, la troisième question est plus compliquée. Si je ne devais garder qu’un seul article, je pense que ce serait celui sur mon ras le bol des réseaux sociaux car il a une ambiance intéressante et a permis de transformer les menus points négatifs de cette année en expérience gratifiante. Mention spéciale aux deux articles qui m’ont lancé sur lesquels nous reviendrons plus tard, qui même s’ils ne ressemblent pas à grand chose, sont le témoin d’un départ maladroit mais plein de bonne volonté ainsi que de mon évolution. Et je tiens également à mentionner mes émissions mensuelles que sont les UNDERCOVER et les Dans Ma Mangathèque dont j’aime beaucoup les concepts.

Déjà, je te remercie encore une fois et te souhaite à nouveau un bel anniversaire de blog.

Ah ça, il m’en a apporté ce blog. Déjà, comme je l’ai mentionné plus haut, rien que le fait de pouvoir partager mon avis sur ce que je découvrais suffisait à mon bonheur. Petit à petit, vous êtes venus lire et les interactions sont de plus en plus nombreuses et c’est vraiment fantastique. Je trouve ça réellement fantastique de faire partie de la communauté des blogs manga, de cette petite bulle de discussion, de partage et de bien entente.

Et pourtant, il ne s’agit même pas de la meilleure expérience que m’a permis mon blog en un an. C’est bien le fait qu’il ai eu des répercussions sur Lucas qui fût le meilleur. Rien que le fait de trouver le courage de réinviter des amis à mon anniversaire après plus de dix ans sans le faire ou de recevoir les compliments directs de mon père, ma sœur ou ma tante quand ils ont découvert mon blog et lus quelques articles. Voilà mes deux moments préférés possibles principalement grâce à la carapace qu’est Komorebi et qui me plaît tant.

Alors, la première question m’a surpris et semble être une blague. Mais étant un petit rigolo, je me dois de répondre quand même. Je suis Lucas, je vais avoir 20 ans cette année, le 31 août. Je suis en deuxième année de DCG, une licence de comptabilité. Je suis stressé pour mes épreuves de fin d’année à cause de ce qu’il se passe maintenant. Je passe mon temps à lire, jouer ou écrire même si je dois passer de plus en plus de temps à bosser. Je suis le deuxième de ma fratrie. J’ai une grande sœur et un petit frère que j’ai d’ailleurs fais plonger avec moi dans l’univers manga. Voilà en quelques lignes qui je suis.

Alors, pour ce qui est de mon top déception, ce n’est pas évident car quand je ne suis pas convaincu je ne vais pas jusqu’à être vraiment déçu. Sinon, encore une fois, comme dans les articles sur l’année 2019, je vais citer Edens Zero qui est bien trop compliqué à démarrer et Black Clover qui vient de passer par un arc bien peu agréable niveau construction alors qu’il fait 7 tomes.

Et au niveau coup de cœur, c’est pareil. C’est les œuvres du top 2019 qui vont revenir comme Prisonnier Riku qui m’a subjugué par son traitement de l’humain (il faudrait d’ailleurs que je trouve le tome 15) ou Beastars pour la même raison d’ailleurs. Et je place de grands espoirs dans mes découvertes d’Asadora et de Parasite.

Je n’ai rien de spécial à reprocher à la blogosphère car mon seul problème fût un problème de motivation et donc de rythme par manque de considération sur certains articles qui me prenaient du temps, mais je suis passer outre pour repartir de l’avant. Et maintenant, alors que c’est moins nécessaire à mon moteur puisque j’arrive à me motiver tout seul, j’ai de plus en plus de retour qui me font plaisir. J’ai une très bonne expérience avec la blogosphère à la différence d’avec Twitter.

Alors, je ne suis vraiment pas sûr d’avoir compris la question. Je vais tenter de répondre quand même et tu me diras si c’est ce que tu attendais ou non.

Effectivement, j’essaye de diversifier au maximum mes lectures ainsi que mes activités en dehors (blog, YouTube, écriture de manga, sport…) pour essayer de briser mes habitudes et de continuer à être surpris. Il n’est donc pas impossible de me voir lire des bandes dessinées, des comics ou des romans car ce n’est pas le format qui m’intéressent mais les histoires qu’elles ont à offrir. C’est pourquoi pour ces trois formats je lis respectivement des bandes dessinées de youtuber, le comics The Walking Dead ou les romans de James Dashner ou de Rick Riordan.

Ensuite, si tu parlais uniquement de mangas, je retourne souvent vers les shonen nekkestu classique qui sont pour moi comme une vieille habitude, un doudou vers lesquels je reviens continuellement. Mais j’aime tout autant maintenant goûter à d’autres styles comme la romance avec The Quintessential Quintuplets ou l’horreur avec Hideout. Je crois d’ailleurs savoir pourquoi. Mon style préféré est tout simplement le traitement de l’humain, de l’humanité et de l’aventure quelque soit le genre ou le format.

  • Question 8 par Lamangwa encore :

Je n’ai pas spécialement plus d’objectifs que de pouvoir parler de mes découvertes, les partager et voir quelques personnes y réagir, ainsi que de créer quelques amitiés par ce biais car c’est la raison principale de la création du blog. Sinon, si je devais voir vraiment sur du très long terme, ça m’amuserait beaucoup de recevoir un kit presse ou des mangas de la part des éditeurs eux-mêmes plus pour le fait que cela représenterait sur mon travail accompli que juste par le fait de recevoir des mangas gratuitement.

En attendant, j’ai pour objectif d’au moins réussir à garder la qualité actuelle du travail de Komorebi malgré les éventuels futurs changements dans la vie de Lucas. Par exemple, cette année d’études qui m’a enfin demandé un véritable investissement personnel m’a pas mal chamboulé au niveau de l’écriture du blog même si j’ai réussi à me trouver un rythme correct depuis maintenant 4-5mois.

Voilà en gros mes objectifs à plus ou moins long terme que je ne m’étais jamais fixé et qui sont donc bien flous encore.

  • Question n°9 par Manyo Books :

Voilà la dernière question. Mon manga préféré a bien évolué au fil de ces années écoulées au côté des mangas. Je suis d’abord passé par les classiques Dragon Ball et One Piece. Puis Seven Deadly Sins a réussi à apporter les qualités qu’il me fallait pour prendre la place. Et plus récemment, c’est Prisonnier Riku qui a eu le droit à cet honneur. Mais bien évidemment, malgré son excellence indéniable, il n’est pas impossible d’être détrôné par une nouvelle découverte qui chamboulerait elle aussi toutes mes convictions.

Le premier manga lu, petite question sympathique à laquelle je vais répondre dans la partie d’après qui arrive après tes questions.

Je n’ai pas nécessairement d’autres passions à proprement dit que ce que vous pouvez observer sur mon blog (mangas et cinéma). Mais il n’est pas rare de me voir passer du temps sur des jeux vidéos, de faire des lives dessus depuis peu, faire des vidéos YouTube, écrire et dessiner des mangas, faire mes devoirs. Et je crois que je viens déjà de faire le tour des différentes activités qui remplissent plus qu’à rabord mon emploi du temps.

Et du coup, j’ai déjà répondu à la question du manga préféré juste au-dessus. Et évidemment, il change assez souvent depuis récemment grâce à toutes mes nouvelles découvertes.

Et justement, cette transition est parfaite pour pouvoir vous remercier une nouvelle fois pour vos questions et pour lancer la deuxième partie de cet anniversaire où je vais revenir sur l’évolution de mon rapport avec les mangas.


L’évolution de mon rapport aux mangas et aux animés

  • École primaire :

Comme bien des personnes, mes premiers rapports avec les mangas/ animés furent puisque mon père achetait à leur sortie les tomes de l’édition double de France Loisirs.

Je ne sais plus quel âge j’avais précisément mais c’était pendant mes années à l’école primaire donc entre 6 et 9 ans. J’ai tenté l’expérience une fois. Entre la qualité intrinsèque de l’oeuvre et le fait que je n’avais pas non plus des quantités astronomiques de lectures différentes, je recommençais ma lecture de Dragon Ball dès que je la terminais. D’ailleurs, il est possible que je dépassais quelque peu l’heure du coucher uniquement pour pouvoir lire un peu plus longtemps Dragon Ball. Avant que mon père décide de revendre ses tomes aux alentours de mon arrivée au collège, j’avais donc déjà fais un joli bond dans l’univers des mangas/ animés sans me douter une seule seconde de ce que c’était et de l’importance capitale que ça allait prendre pour moi plus tard.

  • Collège :

De mes 10 ans à mes 13 ans, il est possible que j’ai passé 80% de mes récréations et de mes temps libres à l’intérieur du CDI. Ainsi, j’ai peu découvrir de nombreuses œuvres, que ce soit mangas ou bandes dessinées et à les relire plusieurs fois. J’ai ainsi pu lire de nombreux tomes de Naruto, Bleach, One Piece pour le principal et quelques-uns de l’Attaque des titans pour le peu qu’il me reste de souvenirs précis. Et pourtant, même ainsi, je ne différenciait pas forcément ce qu’était un manga. Je regardais également quelques épisodes de One Piece ou de Dragon Ball qui passaient à la télé mais sans plus encore une fois.

Cependant, étant limité vers le tome 45 de One Piece au CDI, j’en ai vite voulu plus. Heureusement, nous allions également à la bibliothèque municipale de ma ville où j’ai découvert et avancer de nombreuses séries entre le lycée et le collège. Mais étant là toujours bloqué dans One Piece au tome 60, soit juste à la fin de la première partie de l’oeuvre, j’ai fais acheté mon premier tome de one piece, le 61. Et jusqu’à la fin du collège, je me faisais offrir les tomes de One Piece dès que possible pour posséder la première partie à la maison tout en suivant sa parution.

  • Lycée :

À ce moment là, nous arrivons entre mes 14 à mes 16 ans, j’avais bien saisi le principe des mangas grâce à One Piece et aux différentes pièces que je viens de vous présenter et qui s’étaient imbriquées. Je me suis donc ouvert à de plus en plus d’oeuvres que j’achetais souvent moi-même en rentrant des cours avec ma carte de retrait. Ma collection a commencée à s’agrandir, je pouvais parler mangas avec mon meilleur ami, je les ai fait bien découvrir à mon petit frère. J’ai même regardé quelques animés dans l’ordre logique à ce moment là, comme Bakuman, Assassination classroom, 91 days ou Angel Beats par exemple.

Là, c’était une sacrée époque où cet univers jouait un sacré rôle dans ma vie puisque je ne faisais pas grand-chose pour réussir mon passage au lycée. D’ailleurs, je viens de me rappeler, j’ai même fais découvrir One Piece à ma première copine.

  • Aujourd’hui, postbac :

Nous voilà donc de mes 17 ans à mes 19 ans actuellement. Titulaire d’une bourse et étudiant dans une ville plus grande, me voilà souvent dans mon Momie Manga pour faire le plein de sorties mangas et de nouveautés. N’ayant plus mon ami précédent cité pour en parler et n’ayant pas les oreilles les plus attentives dans les personnes que sont mon père et mon frère, je n’avais personne avec qui en parler. Et voilà donc que l’univers des mangas est devenu le lien qui m’a relancé vers les autres, vous.

Et pendant ce temps, le côté animé s’est complètement effacé puisque sur ces trois ans, le seul animé que j’ai regardé est Jojo’s bizarre adventure. J’ai d’ailleurs vu quelques épisodes de My Hero Academia et de Fairy Tail fin Mars à la télé et je me suis rendu compte qu’avec la réflexion que j’ai fini par apporter dans mes lectures, me forcer à suivre le rythme imposé par l’animé n’est absolument plus pour moi.

  • Bilan :

Les mangas font partie de ma vie depuis tout jeune où les relectures étaient nombreuses et où je n’imaginais rien de cet univers. Petit à petit, leur place à grandit en même temps que moi pour m’aider à passer toute ma scolarité. Enfin, voilà que je m’offre moi-même (enfin l’état du coup) de quoi m’évader dans cet univers où je me sens si bien depuis si longtemps même si je favorise bien plus la découverte maintenant et la réflexion pour tenter de partager au mieux mon ressenti. De passe temps à passion, les voilà maintenant devenu moteur, carburant et lien vers les autres.

Quant aux animés, ils n’ont jamais eu une grande importance à mes yeux. Ils tenaient surtout la fonction pratique de me faire découvrir des œuvres que je ne pouvais vraiment pas avoir sous la main. Mais maintenant, vu le nombre de séries que je suis et que je découvre en continu, ceux-ci sont encore plus effacés de ma vie.

La preuve arrive d’ailleurs bien vite avec la troisième partie de cet article où je vais vous présenter succinctement ma mangathèque.


Ma mangathèque

Voilà déjà des photos générales de ma mangathèque lorsqu’on a dépassé les 800 tomes, que je vous montre car je suis très fier des grosses Billy qui étaient un cadeau d’anniversaire et que j’ai monté tout seul alors qu’elles sont plus grandes et plus larges que moi :

Et donc, je vais vous présenter mes différents meubles étage par étage tout en vous racontant des anecdotes ou en vous présentant des avis succinct.

Prisonnier Riku tomes 1 à 14 + 16 à 23
Radiant tomes 1 à 13
Les légendaires saga tome 1
D.Gray-Man tomes 1 à 17

Quel premier étage déjà. On commence par l’oeuvre que j’ai choisi en tant que préférée dans la FAQ, Prisonnier riku. C’est vraiment, à mes yeux, un essentiel qui mérite une réelle mise en avant et surtout une réimpression pour son tome 15 dont l’absence me bloque toujours dans ma lecture. D’ailleurs, ayant commencé la série l’année dernière avec le pack des deux premiers tomes au prix d’un, je n’ai toujours pas réussi à me mettre à jour mais j’achète un tome à chaque fois qu’un nouveau sort. Donc quand l’oeuvre se terminera avec son tome 38, j’en serai déjà au tome 28 sans avoir mis de côtés aucune nouveautés.

Radiant est le premier manga français que j’ai eu, j’ai d’ailleurs acheté les 11 premiers tomes d’occasion le 02 juillet 2019. Je vous ai d’ailleurs présenté la série arc par arc l’été dernier. Et je suis particulièrement emballé, encore plus que d’habitude, par l’arc actuel malgré le rythme plus lent dû aux conditions de travail différentes.

Les légendaires saga est une transposition en manga de la fameuse bande dessinée Les Legendaires. Nous verrons si c’est vraiment utile le 12 avril ici.

Enfin, il faut parler de D.Gray-Man dont j’avais acheté une vingtaine de tomes d’occasion le 27 janvier 2019. L’oeuvre était un shonen original est bien agréable. C’est d’ailleurs de cette œuvre qu’est tirée ma photo de profil Twitter. Mais depuis la fin de la première dizaine, Hoshino s’est lancé dans un arc franchement prometteur mais trop compliqué, encore plus avec son rythme catastrophique. Dans l’incertitude.

D.Gray-man tomes 18 à 26
Dr. Stone tomes 1 à 9
One Piece tomes 1 à 31

Pour cet étage, je ne vous parlerais que de Dr stone puisque D.Gray-man a déjà été traité et que One Piece arrive.

Je suis Dr Stone depuis son premier tome paru en France puisque j’avais suivi son arrivée dans la Jump. Et franchement, il y a eu des très hauts et des petits bas mais l’oeuvre est devenue une valeur sûre vers laquelle me tourner pour avoir un shonen atypiques et une petite dose d’aventures non négligeable.

One Piece tomes 32 à 77
Télécommande des volets roulants de la pièce

Je vous ai déjà parlé de One piece il me semble. Si vous n’êtes pas au courant je vous conseille de lire la partie précédente de cet article où j’explique que cette œuvre a été ma vraie porte dans cet univers. Comme certains tomes ont plus de 8 ans, ils ne sont pas nécessairement au meilleur de leur forme mais ils resteront pour moi, ma valeur sûre vers laquelle je peux me plonger pendant une bonne période. En plus, comme j’aime chaque arc de tout mon amour sauf Marineford, il n’y a pas un seul moment où je m’ennuie. Par contre , j’ai vraiment peur pour les grosses guerres qui arrivent.

One Piece tomes 78 à 93 + Strong World + Gold + Green + Blue Deep + Quiz Books
Parasite Edition original tome 1
Sun ken rock deluxe tomes 1 à 5
Asadora tome 1
Gamaran tomes 1 à 3
Samurai 8 tomes 1 et 2
Shaman King Star Edition tome 1 + 17
Shaman King Flowers tome 1
Black Clover tomes 1 à 3

Mes quelques annexes à One Piece. Ceux sur les films Strong World et Gold. Les datas books nommés Green et Blue Deep. Les deux livres de quiz. Des éléments sympathiques de l’époque où j’étais dingue uniquement de One Piece.

Voilà également que je découvre Parasite avec cette nouvelle édition après n’avoir pas forcément apprécié mon voyage aux côtés de l’animé. Un tome ne suffit pas à ce que je développe mais le potentiel est bien présent.

Sun Ken Rock, en plus de posséder des Écrins de toutes beautés avec lesquelles j’adore découvrir l’oeuvre, possède pour l’instant, une histoire bien maîtrisée de la part de Boichi. Entre ça, dr stone et une série prochaine, Boichi est une valeure sûre pour moi.

Ensuite, je débute mes contacts avec Urasawa par sa dernière série en date, Asadora. J’ai vraiment hâte de connaitre les tenants et aboutissants de l’histoire ainsi que la future utilité des personnages.

Allons maintenant vers des samouraïs, des vrais. En fait, quand ma sœur a acheté des Hunter x Hunter d’occaz pour mon frère, le premier tome de Gamaran lui a été gracieusement offert. Ensuite, comme les tomes 2 et 3 étaient à 3€ chacun, je les ai pris aussi. Et depuis le temps, je ne l’ai pas continué car Prisonnier Riku et mon rattrapage actuel. Pourtant je suis intrigué par sa capacité à offrir des combats qui peuvent être intéressants.

Nous arrivons au nouveau scénario de Kishloto dans le jump dont j’apprécie bien l’univers et le potentiel. Me voilà bien peiné d’apprendre qu’il n’y aura que 5 tomes. Dans ces conditions la mise en place est trop lourde du coup.

Nouveauté de cette année où j’ai organisé une petit lecture commune, ma première. J’ai déjà acheté le dernier tome même si je ne peux pas le lire puisque je découvre cette histoire qui m’a semblé bien intéressante. Mais je suis apeuré puisque de nombreuses personnes semblent se plaindre des futurs développements.

Restons dans le même univers avec la suite directe de la série, que je n’ai logiquement pas lu non plus, je ne peux donc rien vous dire dessus.

Black clover tomes 5 à 22
Chainsaw man tome 1
Platinum end tomes 1 à 11
The Promised Neverland tome 1 à 12 + romans 1 et 2
Beastars tomes 1 à 8

Black clover est un shonen classique au possible que j’ai suivi depuis la dizaine de tomes. Ainsi, j’ai pu bien enchaîner au départ avant d’arriver au dernier arc en date qui a duré 7 sept tomes pour moitié moins d’idées développées. J’ai bon espoir que la série se ressaisisse quand même.

Chainsaw man est la seule nouveauté de 2019 à avoir survécue dans le jump et voilà la série sur mon étagère. Je vous ai sorti un article dessus le 6 avril. Et voilà donc la série absurde de ma mangathèque mais qui peut quand même raconter beaucoup.

Ensuite, nous voilà à Platinum End, troisième série du duo Ohba – Obata. Et ce n’est très clairement pas leur meilleure. En effet, les personnages sont peu nombreux, n’ont pas beaucoup de caractérisation car le rythme de la série est bien lent pour essayer de créer constamment des réflexions philosophiques sur la mort et sur Dieu. Pourtant, je ne peux m’empêcher de subir une certaine attirance pour cette œuvre.

Nous voilà dorénavant aux côtés de The Promised Neverland que je trouve toujours aussi efficace même si très différent qu’au début. En même temps, avec un personnage s’appelant Lucas, il ne pouvait en être autrement. Perle de tension au départ, jeu de survie ensuite avec des questions intéressantes. Par contre, il va falloir veiller à ne pas rater le dernier arc (je me sens vraiment dans un conseil de classe avec ces tournures de phrases 😅).

Maintenant Beastars qui est un de mes récents coups de cœur au vu de la qualité extrême de son traitement de l’humanité. Je suis toujours apprécié après 9 tomes, d’être de plus en plus pris dans les vies banales et hors du commun de ces animaux qui représentent si bien les humains.

Beastars tome 9
Heart Gear tomes 1 et 2
My hero academia tomes 0 à 22
Vigilante My Hero Academia Illegals tomes 1 à 7
My home hero tomes 1 à 7
One-punch man tomes 1 à 5

Nous attaquons cet étage avec Heart Gear, le dernier né de Takaki sur lequel nous reviendrons plus tard, oui encore un. J’ai été bien emballé par le départ, moins par la suite. Mais traiter des rêves des robots et d’un voyage initiatique me plaît bien et j’espère qu’ici, l’auteur pourra aller au bout de ses idées cette fois ci.

My Hero academia que j’ai suivi depuis son arrivée en France. Je me souviens encore d’avoir acheter les deux premiers tomes juste avant un voyage en Espagne. Je me rappelle également des nombreuses discussions sur cette œuvre avec mon frère. L’œuvre a toujours eu un bon niveau pour moi mais est devenu excellente avec l’enchaînement des arcs du tome 13 au tome 21. Hâte d’avoir la suite.

Comme une excellente œuvre ne fonctionne pas sans un spin-off, voici Vigilante My Hero Academia Illegals. J’apprécie fortement le côté moins impressionnant des menaces qui permettent d’humaniser bien plus ces héros de l’ombre. Ce n’est clairement pas un essentiel mais les éléments en justifient d’autres de la série principale font quand même plaisir à voir.

Enfin, j’ai découvert My Home Hero tomes 1 à 6 en ce début d’année grâce à un achat d’occase. Première série policière réaliste en ma possession, voilà une découverte fascinante où la tension est de mise et me secoue de part en part.

One-punch man tomes 6 à 19
Fullmetal alchemist perfect Edition tomes 1 et 2
Sherlock tomes 1 à 4
Egregor tomes 1 à 4
Kingdom tomes 1 à 18

On commence ce nouvel étage par One-punch man qui était un gag manga que je suivais sans plus dans sa première partie et qui est devenue un de mes grands amours depuis l’instauration d’autres héros et d’autres antagonistes plus intéressants à suivre à partir du tome 8. Saitama est toujours à mes yeux le seul point faible de la série. À voir comment la série tournera quand on reviendra sur lui.

Voilà ensuite la nouvelle édition de Fullmetal Alchemist pour laquelle vous avez eu mon avis en début de mois. Ce n’est pas ma première lecture du tout mais j’ai toujours un blanc dans la série. Genre, je me rappelle bien du début et de la fin, mais au milieu c’est le black out total. En tout cas, je suis bien content d’accueillir cette pièce maîtresse, encore plus sous ce format.

Sherlock est une série dont j’ai vraiment dévoré chaque épisode. J’apprécie quand même les redécouvrir en manga même si la mise en scène qui était pour beaucoup dans mon plaisir n’est plus là. Je déplore surtout son rythme bien bien lent qui casse fortement mon entrain tout en éloignant les intrigues de mes souvenirs.

Enfin, nous voilà face à Egregor dont j’avais trouvé l’introduction bien moyenne mais dont les tomes suivants m’ont bien plus. Et ce même si, je crois que je vais avoir besoin de me créer une carte et des fiches personnages si je veux enfin comprendre quelque chose à ce que je lis. Mais comme à chaque fois que je parle de cette série, je vais conclure par  » la relecture promet une épopée fantastique ! ».

Kingdom tomes 19 à 38
Ki & Hi tomes 1 à 5
Old boy édition double tome 1
Kingdom hearts intégrale tomes 1 à 4
Demon slayer tomes 1 à 7

Nouvel étage, nouveau gros morceau de ma mangathèque, Kingdom. Suivi dès le début de ce rattrapage fou par Meian. Quel talent d’écriture pour m’impliquer autant dans une succession de guerres, ce qui n’est clairement pas gagné de base. Mais là, chaque envoi à ses nouveautés qui rendent l’ensemble passilannant.

Ensuite, voilà un nouveau manga français, Ki & Hi du youtuber Kevin Tran. Le fil rouge de la série apparu dans le tome 2 est bien agréable pour remonter le niveau à une série sympathique dont j’ai quand même hâte de voir la fin arrivée pour pouvoir me concentrer sur d’autres œuvres. C’est un travail bien fait mais j’ai vraiment l’impression de voir un manque d’ambition.

Old Boy est une découverte totale après le financement participatif organisé par Naban. Le premier tome m’a carrément emballé car voilà un deuxième thriller pas piqué des hannetons. Le personnage principal possède une sacrée aura et il me tarde de comprendre pourquoi il en est arrivé là. Et j’ai hâte de découvrir le film également.

Kingdom Hearts est une série de jeux vidéos que j’apprécie beaucoup malgré leurs nombreux défauts et sur laquelle j’aimerais bien revenir un jour sur le blog. En attendant, voilà que je possède les mangas de trois opus sur les quatre qui existent dans ce format. L’oeuvre fait donc partie des séries à rattraper après Prisonnier Riku mais ce n’est pas pressé vu l’utilité plus qu’inégale qui s’en dégage.

Enfin, nous attaquons Demon Slayer qui a crevé le plafond avec son tome 5 et qui reste excellent depuis. La série se termine prochainement au Japon sur un sacre record de vente et est pour moi une découverte particulièrement intéressante au niveau du traitement des antagonistes principalement.

Dreamland tomes 1 et 2
Edens Zero tomes 1 à 8
L’attaque des titans tomes 1 à 29
Origin tomes 1 à 8
Seven Deadly Sins Original Sin

Dreamland est la dernière œuvre faisant partie des séries que j’ai à rattraper après Prisonnier Riku. J’ai reçu le premier tome pour mon dernier anniversaire en date et j’ai acheté le deuxième d’occasion quand j’étais de passage à Paris. Cette série française m’intrigue en tout cas, car le découpage est original, que j’aime bien le thème des rêves et que la touche française apporte une originalité bienvenue. Hâte d’en connaître plus.

Ensuite, il y a Edens Zero sur qui j’ai craché mon venin à chaque tome tout en faisant preuve d’une patience à toutes épreuves puisque je lui laisse 10 tomes pour me convaincre. Et je crois que j’ai été trop concilient puisque dans quatre jours nous allons parler d’un tome un peu plus agréable que les autres ici.

L’attaque des titans est un beau morceau de l’univers manga vu sa capacité à se renouveler et à changer de style à chaque grande découverte dans l’histoire. L’évolution des personnages est rondement menée et rien ne semble être laissé au hasard, encore plus dans ce dernier arc qui contient pourtant de très nombreux éléments. Tellement hâte de découvrir le dénouement.

On parlait d’un article prévu dans quatre jours, ça tombe bien puisqu’il contiendra également mon avis sur le dernier tome en date d’Origin. Nous voilà donc de retour sur Boichi une ultime fois. Et voilà mon œuvre préférée à l’heure actuelle vu la puissance de ses tomes 7 et 8 qui ne serait rien sans la construction des précédents. Il ne faut pas rater le coche avec les deux derniers tomes et on tiendra là une sacrée référence de la science-fiction et de l’humanité à travers les robots.

Seven Deadly Sins tomes 1 à 37
The Quintessential Quintuplets tomes 1 et 2

Seven Deadly Sins est une série que je suis également depuis le premier tome mais je ne sais pas du tout comment c’est possible. En tout cas, malgré une légère baisse de régime pendant la grande guerre proche de la fin, cette œuvre a été ma préférée à un moment vu la réussite des parties sur les chevaliers sacrés et sur les dix commandements. L’histoire aurait pu s’arrêter avec le tome 37 et j’ai hâte d’avoir les 4 derniers pour savoir si elle aurait dû le faire.

Enfin, j’ai commencé The Quintessential Quintuplets avec ma deuxième et dernière lecture commune en date. S’agissant de ma première romance, je n’ai peut-être pas de grandes attentes mais la personnification des quintuplés est déjà brillante dans ces deux premiers tomes. Les relations humaines et les mystères des flashforwards me prennent et m’entraînent encore plus profondément vers un amour futur plus que probable.

Assassination Classroom tomes 1 à 21
Death note Black Edition tome 1 à 6
Un monde formidable, one-shot
Bakuman tomes 1 à 12

Nous arrivons sur les séries terminées qui sont donc des futurs ou des passés articles Dans Ma Mangathèque. On commence par Assassination Classroom que j’ai lu/ vu quatre fois entièrement et qui m’amuse au début, m’embarque dans son histoire ensuite jusqu’à me prendre aux tripes et au cœur. Je trouve que c’est vraiment un beau morceau du jump bien construit et qui ne s’est pas allongé inutilement. Mon avis plus complet ici.

Ensuite voilà Death Note avec lequel j’ai de plus en plus de mal à chaque relecture et ce n’est pas à cause de la deuxième partie que j’apprécie quand même. J’étais bien content de faire le tour des Fnac de plusieurs villes quand j’étais encore jeunot pour chopper cette édition. Mais, ce n’est certainement pas pour cette œuvre que je retiendrai Ohba et Obata. Mon avis plus complet ici.

J’ai récemment découvert Inio Asano grâce à la nouvelle édition d’Un monde formidable, sa première véritable œuvre il me semble. Moi qui disait aimer les récits traitant de l’humanité me voilà bien servi. Le potentiel est clairement là, j’ai vraiment hâte de découvrir les autres univers de l’auteur pour le voir régler les quelques défauts bien flagrants de cet opus.

On termine cet étage par Bakuman que j’ai acheté d’occasion fin 2018 alors que j’avais déjà lu la série avant. Mais en même temps, pour la série qui me fait aimer Ohba et Obata, il le fallait bien. Il me tarde de replonger dans les coulisses du manga, avec tout ces mangas tellement humains pour un Dans Ma Mangathèque prochain.

Bakuman tomes 13 à 20
Deadman Wonderland tomes 1 à 13
School Judgement tomes 1 à 3
All you need is kill tomes 1 et 2
Bestiarius tome 1 à 7
Black Torch tomes 1 à 5
Doubt tomes 1 à 4
Freaks, mini one-shot
Hideout, one-shot
Jackals tomes 1 à 7

On commence ce nouvel étage par Deadman Wonderland que j’ai acheté d’occasion toute la série le 14 août dernier. Vous avez eu le droit à des articles tout le long de ma découverte qui était plutôt appréciable dans un premier temps pour finir par bien s’écraser. Heureusement que j’avais acheté tous les tomes d’un coup pour ne pas avoir de problèmes d’abandon. Il me tarde quand même de relire pour voir l’évolution de mon avis.

Ah School Judgement, petite série sans prétention, que j’apprécie beaucoup avec le retour de Obata aux dessins. Je suis d’ailleurs assez triste qu’il ai été expulsé du jump et que sa fin ai donc été accélérée alors qu’un tome de plus aurait suffit. Mais on en reparle à la fin du mois 👀.

On retrouve encore Obata aux dessins pour all you need is kill. J’aime bien le film Edge of Tomorrow qui est sorti pendant mon année de troisième. Et j’apprécie tout autant cette petite histoire qui est construite correctement sur ces deux tomes.

Nouvel auteur de renom avec Bestiarius de Kakizaki que j’ai suivi depuis la box 2 tomes achetés, un offert en même temps que Black Clover. J’ai toujours adoré la Rome antique et la mythologie (notamment grâce à Rick Riordan). Nous avons donc là une belle épopée, des beaux affrontements et des émotions. Il me tarde de refaire le voyage.

Retrouvons Takaki avec sa première série, Black Torch. Encore une belle offre du jump arrêtée trop tôt. J’aime beaucoup cette nouvelle plume et suis très déçu de ne pas pouvoir voir le deuxième arc qui paraissait avoir un sacré potentiel. Mon avis complet ici.

Ensuite voilà Doubt, qui est une série avec des masques, des mystères, un jeu de la mort mais dont je n’ai que bien peu de souvenirs de ma lecture. Je crois que la relecture sera bien utile pour tenter de me recréer des souvenirs et des idées sur l’oeuvre.

Ensuite, nous avons Freaks qui est un mini one-shot de Takaki qui était offert avec le premier tome de Heart Gear. On retrouve bien la patte et la création d’univers de l’auteur.

On enchaîne avec un véritable one-shot qui m’a été bien vendu par le youtubeur envers du manga. De plus, il s’agit de ma première oeuvre purement et simplement horrifique. On retrouve donc Kakizaki au volant d’une oeuvre qui m’a bien pris aux tripes et surpris.

Enfin, nous arrivons sur Jackals qui est une histoire de gang coréenne. Je trouve la patte spécifique au manwha plutôt agréable et originale mais l’oeuvre m’a frappé par quelques défauts à ma relecture comme vous pouvez le voir ici.

Judge tomes 1 à 6
Kid I Luck tomes 1 à 3
King’s game tomes 1 à 5
King’s game extreme tomes 1 à 5
King’s game origin tomes 1 à 6
Prophecy tomes 1 à 3
Rudolf Turkey tomes 1 à 7
Soul eater Edition double tomes 1 à 4

On reprend les mêmes éléments que pour Doubt et on recommence, voici Judge. Je ne peux dire que la même chose que pour la précédente. Trop peu de souvenirs marquants ont une lecture pour que je puisse dire quoi qu ce soit dessus. À voir si là aussi, la relecture pourra y changer quelque chose.

Nous voilà face à une énième série achetée d’occasion et présentée au fil de ma lecture, Kid I Luck. Petite série basée sur l’humour mais pas nécessairement comique mais traitant de manière plutôt intelligente et satisfaisante ses quelques personnages. J’ai hâte de me replonger dedans pour le coup.

Transmission en manga du premier roman de la série eponyme, voilà King’s game. L’oeuvre m’avait chamboulé à mes jeunes années. Pourtant, après, ma relecture n’a pas fait des milliards d’étincelles comme vous pouvez le voir ici.

Pour sa suite directe, pour King’s game extrême le constat pourrait clairement être inversé. Une découverte bien moins bonne mais une relecture qui a décelé de bien nombreuses nouvelles qualités. Vous pouvez retrouver mon avis complet ici.

Enfin, voilà la dernière partie en ma possession, King’s game origin. Ça a largement été ma préférée pour son utilisation du monde extérieur et sa disparition des technologies lui font beaucoup de bien. Comme nous le verrons dans l’article Dans Ma Mangathèque de fin Mai.

Nouveau grand nom avec Tsutsui grâce à Prophecy acheté d’occasion le 9 février 2019. Série policière qui traite bien les nouvelles technologies, qui justifie parfaitement son antagoniste. J’aime beaucoup cette œuvre dont vous pouvez retrouver une critique ici.

Enfin, trésor découvert grâce à la vidéo du chef otaku et trouvé par le tome 5 dans un marché. Le rattrapage de Rudolf Turkey fût rapide et l’attente pour les derniers fût longue. La relecture était tout aussi agréable même si j’ai commencé à entrapercevoir quelques failles comme vous pouvez le voir ici.

Soul eater Edition double tomes 5 à 12
Area D tomes1 à 14
Fairy Tail tomes 1 à 19

On commence cet étage avec la dernière édition en date de Soul eater. J’ai bien souvent essayé de lire la série tout en m’arrêtant à chaque fois au tome 2. Cette édition m’aura permis d’apprécier toutes les immenses qualités de l’oeuvre. En même temps, Okubo est maître dans la création d’un univers et de règles originales. Le dernier arc m’a un peu déçu sauf dans le dernier tome. Il me tarde là réellement de relire l’oeuvre.

Enfin, voilà Area D, une œuvre que j’apprécie tout particulièrement. D’ailleurs, comme mon père l’avait apprécié aussi, nous l’avons rattrapé rapidement. Il s’est fait avoir par le piège des cliffanger et filait acheter le tome suivant à chaque fois. Je trouve vraiment dommage qu’on ai pas laissé la deuxième partie s’installer. Ah j’adore vraiment cette œuvre, même à la relecture comme vous pouvez le lire ici.

Fairy Tail tomes 20 à 63
Le protectorat de l’ombrelle tomes 1 à 3

On commence par ma troisième oeuvre la plus longue, Fairy Tail. Série que je suis depuis bien longtemps qui fonctionne très bien sur moi malgré les nombreuses critiques qui existent mais dont le niveau avait subit une chute libre à ma première lecture. Ma relecture récente a quelque peu changé ma pensée sur l’oeuvre comme vous pouvez le lire ici.

Enfin, Le protectorat de l’ombrelle est une petite retranscription du roman éponyme que j’ai trouvé d’occasion dans mon lieu habituel de vacances. Ce n’est franchement pas mon délire du tout. Le côté romance et loups-garous est bien étrange est ne me convint que très peu. Et pourtant, j’arrive quand même à être intrigué par ma future relecture.

Hunter x Hunter tomes 1 à 32

Merci à mon petit frère d’avoir demandé à ce qu’on lui achète les Hunter x Hunter pour ses derniers cadeaux en date. Même si c’est encore des mangas que j’ai en partie financés, je suis bien content de l’avoir fait avec une telle œuvre. Je vous ai sorti en début d’année, des articles sur chacun des arcs jusq’au élection mais je peux me répéter succinctement en disant que chacun d’eux jouent un rôle bien particulier et sont à chaque fois au moins bien réussis.

One Piece Party tomes 1 à 5
Chopperman tomes 1 et 2
Naruto tomes 1 à 72

On commence l’avant-dernière photo avec le gag manga One piece party tiré du fameux One Piece. Bon, je n’ai pas grand chose à dire dessus puisque ce n’est qu’un enchaînement de blagues pas nécessairement drôles sans aucune prétention de création d’univers ou de personnages. Et pourtant, des fois, l’utilisation des codes de One Piece avec un certain angle apporte un humour intéressant.

En parlant de spin-off comique voilà Chopperman, dont mon frère est vraiment dépité de ne pas avoir trouvé les trois derniers tomes. Ici, nous avons un enchaînement de blagues mais avec des personnages et un univers réels. Ils ne valent juste pas grand chose et sont surtout là pour justifier les blagues un peu limitées.

Enfin, voilà les cadeaux que demandaient mon frère avant les Hunter x Hunter. Voilà donc la grosse collection des Naruto dont j’ai déjà défendu les reproches majeurs qu’on fait à la série ici. Je pense que j’ai une véritable préférence pour la partie avant le tome 28 et qu’après le niveau baisse d’arcs en arcs de manière constante. Ce qui fait que le dernier arc, sans être une catastrophe surprise, reste encore plutôt appréciable.

Dragon Ball tomes 1 à 42

On finit avec ma première série lu histoire de boucler de bien belle manière. Je suis en train de la relire un énième fois au moment où j’écris ces lignes et je n’arrive vraiment pas à trouver de défauts ou de mauvais tomes à Dragon Ball. Je fixerai plus mon avis pour le Dans Ma Mangathèque de juin mais je suis vraiment fier et heureux qu’on ai repris la série en occasion après l’avoir vendu quand j’étais plus jeune.

Toutes ces belles œuvres en ma possession ont pour la plupart eu le droit à au moins un article sur le blog. Profitons de ce jour de liesse pour revenir sur quelques-uns d’entre-eux. Jolie transition, non ?


Komorebi en 12 articles

N’ayant vraiment aucune idée de quels articles je pourrais mettre en avant, j’ai simplement choisi de vous parler de chacun des moisniversaires. C’est à dire que je vais vous parler des articles sortis le 9 de chaque ou du moins, les premiers après cette date. Je vous invite donc à suivre les liens pour remarquer de vous-même les évolutions.

Le premier jour fût servie par deux articles hors mangas avec une œuvre dont je connaissais pertinemment la qualité et une autre dont je découvrais tout juste le potentiel. Mais peut importe ce que je pensais de ces œuvres, je n’avais absolument pas la place de développer la moindre idée dans le peu de ligne de ces deux articles. Heureusement pour The Walking Dead, j’ai traité ses derniers tomes plus récemment mais c’est une autre paire de manches pour Game of Thrones. Ayant entièrement découvert la série l’été dernier, il serait peut-être temps de rendre honneur à cette série avec quelques articles.

Mes articles s’étoffant un peu en contenu et en longueur, la forme a commencé à suivre. On notera donc l’apparition de la date de sortie, de l’auteur et de l’éditeur sous la photo du tome ainsi que l’apparition du résumé présent au verso du tome. Il y avait également des formules de politesse histoire d’introduire et de conclure. Le problème est donc toujours au niveau du contenu qui me semble un peu faible.

La forme et la longueur sont ici bien semblables à celles du mois précédent. La seule différence se fait par le fait de la différence évidente de plaisir à la lecture du tome concerné qui me fait paraître bien enthousiaste. Il y a tout de même l’apparition du lien vers la critique précédente de la même œuvre, quelle révolution ! Par contre, c’est vraiment perturbant d’appeler un avis le fait de soulever trois idées et de ne rien en faire mais bon, c’est en passant par là que j’ai appris à aiguiser mon esprit critique.

Yes, on tombe une nouvelle fois sur une critique salée. Deux mois après la dernière critique plus négative qu’on vient de voir, la forme n’a pas plus évolué qu’avant. Mais on peut noter un début d’amélioration des paragraphes, de l’utilisation des idées soulevées par le tome ou par moi-même, des justifications de mon avis. Par contre, je crois que ces prémices d’amélioration ne découlent que des grandes vacances qui me laissaient plus de temps pour écrire.

Premier article dont je suis vraiment fier dans cette rétrospective et non pas seulement pour le témoin de mon voyage que chacun d’eux représente. Pile au moment de la sortie de la partie 4 que je n’ai même e pas envie de voir du coup. Ayant bien aimé les deux premières parties et regardé rapidement la troisième, j’ai écris dessus. Entre le fait de devoir justifier l’absence de plaisir au visionnage et d’être en grandes vacances, on peut noter de bien meilleurs développements dans les paragraphes. La forme a bougé et les paragraphes se sont multipliés et étoffés ce qui rend mes articles plus pertinents et plus utiles. La forme a changé effectivement, puisque les notations sur 5 étoiles ont fait leur apparition à ce moment là

Enorme changement de forme à l’horizon : les notations, les paragraphes plus longs mais surtout plusieurs mangas différents du meme éditeur en un article histoire de réduire un tant soit peu les articles de critique pure. Nous pouvons également noter des mots en gras de ci de là histoire de donner plus d’impact à ce que j’écris. Egalement, les couvertures et dates des tomes suivants histoire de mettre l’eau à la bouche. Les critiques sont plus construites et constructives et me donneraient presque envie de relire les tomes concernés quand elles sont positives.

Juste avant de partir pour ma pause de ras-le bol. Et nous voilà donc face à un concept que j’ai totalement arrêté. Déjà, j’ai arrêté de créer des tournois sur mon compte Twitter. Alors, en faire des retranscriptions complètes, c’est encore moins possible. La forme est plutôt cohérente et fonctionne à peu près mais le concept n’est pas nécessairement intéressant et l’investissement n’en vaut pas la chandelle. Tant pis, c’est ainsi que j’ai fonctionné pour arriver aujourd’hui, en testant des concepts de temps en temps et en en ratant quelques-uns, c’est édifiant.

Pas nécessairement de changement de forme, mais je traite plusieurs tomes de la même série en un seul article et je place désormais des liens vers des articles similaires. En même temps, après 8 mois, il est appréciable d’avoir une vraie forme donnée.

Décidément, les alentours du 9 du mois sont souvent l’apanage des critiques plus négatives. La forme est toujours la même que précédemment car elle fonctionne très bien. Par contre, je suis surpris d’avoir remarqué un lien vers les pages Allociné des producteurs du film, je ne pense pas l’avoir refait depuis. Aussi, j’ai essayé à partir de là de partager des expériences personnelles afin de mieux contextualiser mon avis.

Ah oui, les critiques arc par arc pour les gros rattrapage, qu’est-ce que j’aime ça puisqu’elles permettent d’avoir tous les tenants et aboutissants lors de mes réflexions. Nouveauté qui n’existe pas non plus, ce sont les liens vers la chronique suivante. Par contre, je suis de plus en plus fier du fond de ce que je vous présente et les avis sont bien plus pertinents.

Hormis le fait que je viens de me rendre compte que j’ai oublié les couvertures des tomes concernés par cet arc, je n’ai plus de remarques à faire sur la forme qui semble définitive depuis quelques mois. Et sur le fond, je suis content de voir que j’arrive à écrire autant sur deux tomes seulement, ce qui est bien plus impressionnant qu’avant même si je sens que je pourrais faire plus.

Vers celui-ci, j’essaye de placer le titre des tomes ainsi que quelques unes de leurs planches. Voilà pour les dernières nouveautés en date au niveau de la forme. Nous pouvons comparer le fond avec l’autre article comportant Black Clover dans cette liste. Et franchement, sachant qu’à cette période j’écrivais un mois après ma lecture, le fond restait plutôt cohérent.

Et voilà, nous avons fait le tour du calendrier ainsi que de ce gros cadeau que je nous ai préparé. J’espère que ça vous aura fait plaisir.


Merci beaucoup de m’avoir lu, que ce soit pour cet article qui approche de l’obésité ou tout au long de cette année. D’ailleurs, c’est à mon tour d’avoir une question pour vous : Quand et comment m’avez-vous découvert ? N’hésitez pas à me partager votre avis sur cet article ou sur cette année. N’hésitez pas également à partager cet article ou le blog un petit coup histoire de donner un bon coup de fouet à la machine et pour lancer la machine de bien belle manière. En tout cas, je vous donne rendez-vous dans deux jours pour parler de l’utilité du manga Les Légendaires Saga comme je vous l’ai déjà dis. À la prochaine ! Komorebi out !