Bonjour à tous et bienvenue sur cette dernière étape de notre rattrapage rapide de Hunter x Hunter puisqu’il s’agit de l’avant dernier arc terminé et du dernier que j’ai sous la main. Nous allons donc pouvoir voir comment Togashi essaye de créer un nouvel arc intéressant après son plus gros morceau. Attention cet arc découle entièrement des conclusions de l’arc précédent donc il y a énormément de risques de se gâcher des éléments importants. C’est parti !

Arc Examen des Hunters

Arc Famille Zoldyck

Arc Tour Céleste

Arc York shin City

Arc Greed Island

Arc Kimera Ant

Dernier avertissement : gros spoils sur l’arc Kimera Ants à l’horizon.


Chapitres 319 à 339
Tomes 30 à 32
8/10/2011 – 12/03/2012

L’association des Hunters est contrainte à élire un nouveau président, ce qui annonce beaucoup de soucis en perspectives. À cet effet, il a été imposé une condition posthume et a éré donné carte blanche au groupe des Zodiaques pour organiser l’élection. Le groupe des Zodiaques est un groupe créé par Nétero qui rassemble apparemment les nens les plus puissants de l’association.

Pendant ce temps, Gon, gravement blessé à la suite de son combat, se trouve entre la vie et la mort. Kirua est prêt à tout pour le sauver, y compris à mourir en faisant appel au terrible pouvoir de sa petite sœur Aruka, au grand dam de son grand frère Irumi et de Hisoka.

Synopsis de l’arc

Mon avis : Après le plus gros arc qui faisait un tour bien complet de ce qui me plaît énormément dans cette œuvre, il fallait forcément diminuer les curseurs pour éviter de partir directement dans la surenchère inutile. Ainsi, Togashi nous offre un arc bien plus calme mais pourtant pas forcément moins intéressant.

En effet, entre les élections dans lesquelles Jin vient mettre son grain de sel pour apporter des rebondissements et un approfondissement de la famille Zoldyck à travers Kirua, nous voilà bien servis en bonnes idées.

J’ai adoré la partie élection car le pouvoir de la langue est un pouvoir que j’admire fortement ! Que ce soit Pariston, Jin ou Leolio, chacun a sa façon de pense et ses objectifs qui créent d’énormes retournements de situations tout le long de ces différents tours.

Et pendant ce temps, la mission pour sauver Gon bat son plein, avec une course poursuite entre Kirua et le reste de sa famille quant aux pouvoirs de la petite dernière et à leur utilisation. Voilà encore des pouvoirs bien compliqués dont seuls Kirua arrivent à comprendre tous les tenants et aboutissants. L’amour que porte Kirua à sa sœur change bien des choses à leur entourage commun.

Enfin, les deux finissent par ce rejoindre dans un dernier acte où le parallèle est enfin justifié. Et c’est là qu’on peut se demander jusqu’où certain personnages avaient prévus les événements pour servir au maximum leurs intérêts. Et pour se faire, ils ont du faire preuve de capacité d’analyse absolument époustouflante.

Enfin, l’arc s’achève par la mission qui a ouvert l’œuvre, et qui offre une belle discussion entre père et fils sur le futur et sur le chemin à suivre.

En somme, il s’agit d’un arc bien plus intimiste et toujours aussi verbeux. La politique peut donc être bien intéressante lorsque l’on peut analyser aussi facilement ce que pensent les différents candidats et la façon dont ils essayent d’arriver à leurs fins. Et d’un autre côté, il est question de réelle compréhension d’un personne grâce à l’amour et c’est particulièrement intéressant. Par contre, il est plutôt étonnant de voir que de nombreux chemins tracés depuis le départ viennent de se terminer, ce qui est plutôt étonnant en voyant qu’il reste encore des tomes derrière.

Note : 4 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cet arc et sur cet article. On se retrouve dans deux jours pour le premier Petite Salle Obscure de l’année. A bientôt !