Bonjour à tous et bienvenue pour étudier le quatrième arc narratif de Hunter x Hunter, ce qui nous amène presque déjà à la moitié. Je me suis dis il y a 2 jours que nous n’avions toujours pas quitté la partie introductive de l’oeuvre, il est donc temps de découvrir ce que je pourrais qualifier de premier vrai arc. Est-ce que Togashi s’en sort bien ? C’est parti !

Arc examen des hunter

Arc famille Zoldyck

Arc Tour Céleste


Tomes 8 à 13
Chapitres 64 à 119
01/11/1999 – 02/11/2001

Après le combat contre Hisoka, Gon et Kirua vont passer un peu de temps chez Mito, la tante de Gon qui l’a élevé. Celle-ci lui donne alors une mystérieuse boîte qu’elle possède depuis des années, et qui provient de Jin, le père de Gon. Les deux amis réussissent à l’ouvrir à l’aide du nen et trouvent à l’intérieur une cassette audio, une carte de sauvegarde pour un jeu vidéo nommé « Greed Island » et une bague mystérieuse. Sur la cassette, un message enregistré de Jin enjoint Gon de le retrouver, le défiant presque.

Ayant appris que « Greed Island » est un jeu très rare, ils se rendent à York Shin City, pour les fameuses « enchères de York Shin », afin d’en trouver un exemplaire. Ils rencontreront là-bas la Brigade fantôme…

Synopsis de l’arc

Mon avis : Comme nous l’indique habilement les titres des chapitres, l’intrigue de cet arc s’étale sur 4 jours. Une durée qui paraît bien courte vu le nombre de situations débordantes de tension qui nous sont présentées.

Quel plaisir de retrouver enfin tout nos protagonistes qui s’amusent dans un premier temps à récupérer de l’argent en utilisant leurs capacités de Hunter. Du moins pour trois d’entre eux puisque le dernier se lance dans un boulot de protection qui le place directement sur la piste de la brigade fantôme. Ainsi, nous avons le droit à une explication des pouvoirs de Kurapika qui lui permettent d’arracher facilement une des pattes de l’araignée.

Ensuite, nous pouvons assister à l’intrigue la plus sombre et la plus tendue qu’on ai eu jusqu’ici puisque c’est un véritable jeu du chat et de la souris qui se lance entre Kurapika d’un côté, Gon et Kirua d’un autre, la brigade d’un troisième et Hisoka du dernier. Avec autant de clans aux idéaux et aux volontés très différentes, les retournements de situations sont nombreux, comme les face à face (qui ne sont pas nécessairement physiques d’ailleurs).

Surtout, ce qui m’a fait plaisir avec cet arc, c’est de pouvoir découvrir d’autres Hunter et les membres du groupe d’antagonistes qui sont parfaitement attachants directement. Certes, ils ne sont clairement pas tous développés mais on comprend mieux la volonté de la brigade et ce qu’ils sont prêts à faire pour leur chef. Chef qui est d’ailleurs un gros morceau de développement de l’arc puisqu’il est clairement la pièce charnière de cette équipe si disparate.

C’est dingue d’être déjà aussi touché par la perte de quelques pattes. En même temps, avec toutes ces relations bien construites au sein du groupe, il ne pouvait en être autrement.

En somme, nous avons clairement l’arc le plus sombre jusqu’ici puisqu’il présente réellement de nombreux personnages et pouvoirs en action alors qu’il contient sûrement aussi les parties les plus chaleureuses avec la recherche d’argent par exemple. Tellement de tension, de retournements de situation et d’affrontements psychologiques.

On ne pouvait pas rêver mieux comme réel premier contact avec ce monde qu’un film noir de mafieux qui apporte une ambiance si unique à cette œuvre qui continue de varier grandement entre chaque partie. À voir vers quoi on va se diriger la prochaine fois du coup.

Note : 4.5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cet arc ou sur cet article. On se retrouve dans deux jours pour parler des 3 premiers tomes de Gamaran et le 18 pour l’arc suivant d’Hunter x hunter. À la prochaine !

Arc suivant