Bonjour à tous et bienvenue sur la dernière étape de cette rétrospective de l’année 2019 pour pouvoir bien attaquer cette nouvelle. Suite au bilan sur le blog et aux déceptions de l’année, aujourd’hui je parle de mes coups de cœurs et c’est vraiment un plaisir immense. Il est temps de découvrir ce qui a fait battre mon petit cœur. C’est parti !

Avant de se lancer, je préviens que le but est de partager mon amour sur les films, séries, jeux vidéos et mangas qui m’ont fait plaisir en essayant de comprendre pourquoi tout cet amour. C’est d’ailleurs peut-être à vous de m’expliquer ce que j’aurais raté qui aurait pu noircir mes avis. De plus, une œuvre mal classée n’est pas nécessairement si mauvaise que ça à mes yeux mais elle aura juste été devancé par un grand nombre. Bon, j’arrête cette introduction ici, puisque cet article est déjà le deuxième plus long du blog, Bonne lecture !


Cinéma

Encore une fois, j’ai vécu 21 séances cette année 2019 (soit une hausse de 31,25% par rapport à 2018 avec mes 16 séances). La dernière fois, nous avions découvert les film qui occupaient les places 21 à 11. Aujourd’hui nous allons découvrir mon top 10 en me concentrant surtout sur mon top 5.

Places 10 à 6

  • Place 10 : Captain marvel
  • Place 9 : Edmond
  • Place 6 : Alita Battle Angel

Places 5 à 1

Ah, quel excellent moment que ce film. Apporter encore une nouvelle fin après celle du 3 qui était monumentale était audacieux. Mais le pari est réussi vu le développement que suit Woody tout au long de l’oeuvre, la qualité des nouveaux personnages et le nouveau côté des jouets que le film souhaite montrer. Fourchette et Gaby Gaby sont deux des personnages m’ayant le plus touchés de cette saga entière. Duke Caboom est un personnage hilarant. L’idée des objets qui peuvent devenir en vie uniquement grâce à l’amour mais aussi de la vie possible sans enfant fixe sont un bon agrandissement d’univers. Quelle horreur de devoir quitter une nouvelle fois cette merveilleuse galerie de personnages.

  • Place 4 : Dragons 3

Bon bah c’est Dragons quoi. Les deux premiers étaient excellents. Celui là les conclut parfaitement. Cependant, comme pour Toy Story 4, étant des suites je ne peux pas les placer plus haut que de réelles découvertes. Et ce même si les développements des personnages restent excellents. Voir Harold essayer réellement d’être un chef exemplaire est particulièrement intéressant, notamment avec toutes les épreuves qu’il a à surmonter. En plus, on essaye de parler un peu d’amour aussi, ce qui est une bonne idée je pense.

Je pense que je l’aurai classé 5ème à la base, mais ce film m’a tellement surpris que le voilà sur le podium ! En effet, en allant le voir, je ne m’attendais pas à tomber en admiration face à cet univers si travaillé qui prend également le temps de développer ses personnages. Personnages particulièrement touchants et qui fonctionnent vraiment bien, notamment le héros et pikachu qui donne à chacun ce qu’il manque à l’autre pendant leur enquête. Enquête qui n’est d’ailleurs pas en reste puisque le mystère reste particulièrement bien traité.

Un film comme ça aurait été classé largement premier les années précédentes, c’est dire le niveau de 2019 ! Quelle construction absolument fascinante du personnage d’Arthur Fleck et de sa mentalité tellement torturé. Et puis, voir ce que ça raconte sur notre société qui n’est vraiment pas faite pour mettre en confiance de tels personnages. J’ai également particulièrement apprécié la mise en scène qui montrait avec une beauté morbide l’état terrible jusqu’auquel pouvait plonger le Joker.

Et voilà certainement ma meilleure séance. Quel film magistral de bout en bout vu les différentes formes qu’il prend. Du film social basé uniquement sur des mensonges de plus en plus gros, jusqu’au huit clos presque horrifique. Encore une fois avec un beau message sur la société et la lutte des classes. Et également avec des personnages intelligents qui sont maîtres de leurs histoire, pour un temps du moins puisque trop de mensonges ne peut qu’entraîner une chute terrible après être monter si haut. Ah, j’ai tellement hâte de le revoir !

Ce top 5 contient a peu près comme le flop 5 : des dessins animés et des Disney donc même si certains étaient bien ratés, ils n’ont pas non plus fait n’importe quoi. Quelle belle année de cinéma en général.


Films découverts à la maison

J’ai découvert 29 films de chez moi cette année. Certains étaient étonnamment mieux que d’autres. On va donc commencer par les places 12 à 6 sans développer puis on remontera de la place 5 à la 1.

  • Places 12 à 6 : Seven, Matrix, Kill bill vol 1, La forme de l’eau, Bienvenue à Zombieland, les 8 salopards et Jack et la mécanique du cœur.
  • Place 5 : Glass

Ah mon film préféré de la trilogie qu’il forme avec Incassable et Split. En même temps, je n’ai absolument pas vu les autres mais je connais quand même le gros de leurs intrigues et leurs twists finaux. Et comme celui ci sert de conclusion, les autres me serviront d’origin story. J’adore les thèmes abordés qui abordent de manière fantastique les super héros et le fait de croire en eux ou non. La fin est parfaitement bien amenée et m’a bien touchée. En plus, j’adore quand de tels plans se rencontrent et forment quelque chose d’aussi explosif.

  • Place 4 : Au poste !

Ça c’est mon humour, tellement d’absurde que c’en est fascinant ! Quelle maîtrise de Quentin Dupieux dont il me tarde de découvrir d’autres œuvres, notamment Réalité. Car malgré l’absurdité de la situation, j’étais complètement happé dans cette enquête policière qui ne mène clairement pas là où on l’attendait. Juste excellent !

  • Place 3 : Django unchained

Comme vous l’avez vu, j’ai découvert presque tous les Tarantino cette année et voilà donc celui que j’ai préféré. L’histoire de ces hommes cherchant juste la liberté. En particulier dans le manoir où Di Caprio et Jackson sont fantastiques par leurs façons de penser et leurs acting. Et la tension et les discussions qui se mettent doucement en place dans ce manoir sont juste excellents.

  • Place 2 : Watchmen

Un peu comme pour Glass, on a droit à une vision très singulière des superheros qui montrent encore une fois une version particulièrement humaine de ceux ci. J’ai particulièrement adoré le personnage de Rorschach qui a clairement sa vision du monde, une vision particulièrement touchante et réussie. Ensuite, on a un énorme plan de l’antagoniste. Et une fin aux petits oignons. J’ai tellement adoré ce film.

  • Place 1 : Shining

Premier film horrifique que je regarde de ma vie. Et c’est grâce à ça qu’il gagne sa première place vu à quel point j’ai été surpris. Je suis terrifié par cette folie monstrueuse qui s’installe au fil des pérégrinations dans le couloir de l’hôtel. Le peu de personnages disponibles est utilisé à merveille pour servir ce huit clos à son maximum. Quelle excellente découverte.


Séries

Ayant clairement moins tenu le compte de ce que je découvrais niveau séries, je vais juste essayer de ressortir quelques œuvres ou saisons m’ayant bien mmarquées.

Sûrement la série que j’ai préférée découvrir cette année. En particulier ces 4 premiers saisons qui étaient juste exceptionnelles. Pouvoir installer autant d’intrigues et de personnages dans la première saison est particulièrement. Directement des personnages attachants et détestables mais fantastiques. Les saisons 2 et 3 qui par de nombreuses intrigues et de nombreuses actions qui paraissent insignifiantes sont juste fantastique. Et la quatre qui conclut plus ou moins cette première partie à la perfection vu qu’elle met en avant mes personnages préférés. J’adore tellement les développements que les épisodes 9 de bataille ou de « retournements » pourtant si acclamés ne me touchent pas beaucoup puisqu’ils concernent souvent des personnages que je trouve inintéressants (prenez ça Ed et Rob Stark). Mais c’est ici que j’ai eu ma bataille préférée (celle de la nera), que je me suis attaché à mes chouchous (le limier, Tyrion, Jaime, Cersey et Theon) et qu’on a eu les meilleurs développements.

Bon bah voilà la saison qui m’aura absolument convaincu avec cette série puisque j’ai été touché émotionnellement cette fois ci vu que j’étais déjà attaché à la victime de cette année. De plus même si la forme des équipes qui finissent par se rassembler reste la même, l’ambiance de cette saison est bien plus réussi. De plus, le casting est bien aidé par l’adolescence qui est arrivée pour me paraître plus attachant. Et le personnage de Robin 😍, quel merveilleux duo elle forme avec Steve. Bref, c’est très largement ma bonne surprise de Stranger things qui m’a enfin permis de créer de l’amour pour elle.

Bon bah voilà un nouveau bon point pour The 100 qui est clairement la série la plus inégale à mes yeux. En gros pour moi, les saisons impaires oscillent entre très moyenne et horrible, et les paires entre pas mal et excellente. Et voilà donc qu’on continue sur cette lancée puisque après avoir arrêté à la moitié de la saison 5, je l’ai terminée cette année et c’était pas trop mal. Mais surtout, j’ai découvert la saison 6 qui était vraiment excellente puisqu’elle présentait un nouveau départ follement intriguant, avec des questions de moralités réussies et des choix impossibles. Le traitement des personnages n’est pas en reste non plus vu a quel point ils évoluent. On croise les doigts pour la saison finale qui sera une impaire !

  • How to get away with murder fin saison 5 et début saison 6

Nous avons donc eu droit à la deuxième moitié de la saison 5 et la première de la saison 6 (qui est la dernière). Et ma série préférée ne me déçoit pas, loin de là, vu la quantité d’informations brassés à chaque épisode. Les révélations et les développements sont toujours maîtrisés autour de cette petite famille deconstruite qui n’en finit pas de dévoiler des secrets. Jai vraiment hâte d’avoir le fin mot de toute cette histoire.

Merci à David Tennant qui par sa présence légendaire m’aura permis de découvrir cette petite série sympathique sans prétention et pleine de bonnes idées. Des personnages à l’univers, tout est réussi. En particulier le duo principal qui est au centre de toutes les intrigues. Tant d’amitié impossible, c’est magnifique.

  • Broadchurch saison 3

J’adore juste cette série. On reprend la construction de la première saison en suivant plusieurs suspects pendant les 8 épisodes. Les thèmes que permettent d’aborder cette dernière enquête sont juste fascinants. En plus, on a du Jodie Whittaker. Et à côté de tout ça, on a la conclusion de la famille de la victime de la première saison et c’est absolument tragique et déchirant. (Et j’ai eu les trois saisons à Noël, yes !)


Jeux vidéos

Pareil, le suivi de ce thème est très incertain, je vais donc présenter quelques œuvres m’ayant touchées.

  • Luigi’s Mansion 3

Quel merveilleux séjour j’ai passé dans cet hôtel fantasque. Séjour que j’ai d’ailleurs terminé 3 jours avant d’écrire ses lignes. J’ai adoré l’ode à l’exploration que représente cette œuvre. Découvrir un étage et une ambiance par jour était vraiment une expérience exceptionnelle. Du tout bon de chez Nintendo.

  • Kingdom Hearts 2

Dans ma longue quête de faire tous les kingdom hearts avant d’attaquer le troisième opus, voilà donc mon préféré. Ce jeu que j’ai poncé au maximum histoire de rendre mon Sora le plus agile possible et ainsi obtenir un personnage dont j’ai adoré la fluidité. L’intro est peut-être un poil longue mais n’empêche en rien le bonheur que j’ai eu en visitant tous ces mondes de Disney.

  • Spider-man

Voilà le jeu vidéo que j’ai terminé cette année et que j’ai préféré. Et ce car c’est le personnage que j’ai préféré déplacer cette année tout en me présentant des personnages attachants, qui évoluent et qui offrent une histoire bien touchante. Mention spéciale à la relation entre Otto et Peter. Quel plaisir de decouvrir New York au gré de ces missions. Parfait de A à Z. Même lorsqu’on ne contrôle pas Peter. Que ce soit exploration, combats, histoire : tout était agréable.


Mangas

Et voilà enfin la dernière catégorie du jour et de l’année. Vous connaissez la chanson. Je vais juste parler de quelques merveilleuses découvertes que j’ai eu cette année. Même si je vais essayer de ranger un peu tout ça, histoire de voir l’évolution.

Parus en 2019 : Tome 1
Lus en 2019: Tome 1

Alors oui, dixième avec un tome unique c’est un peu fort, mais j’aurais mis n’importe qui a cette place ça n’aurait rien changé. C’est pourquoi j’ai choisi de mettre en avant cette petite pousse qui m’a réellement tapé dans l’oeil. Ce rapport fantastique à l’enfance, à la découverte du monde et à l’aventure. Complété par une recherche sur l’humanité, les rêves et les objectifs des formes de vie inorganiques. Voilà donc une histoire de SF dont il me tarde grandement de découvrir d’autres pans.

Parus en 2019 : Tomes 27 à 29
Lus en 2019 : Tomes 27 à 29

L’oeuvre est sans doute dans son meilleur arc même si je lui préfère toujours celui du Tournant majeur (bataillon d’exploration qui essaye de prendre le pouvoir au sein des murs). Le développement des personnages est juste dingue, le nombre d’intrigues et de parallèles également. Et là, avec le tome 29 (dont la review arrive dans 2 jours), les premiers éléments de réponses commencent à tomber. Hâte de voir où cette myriade d’intrigues va nous mener même si j’ai préféré mettre plus haut des œuvres moins bien installée avant 2019.

Parus en 2019 : Tomes 2 à 5 (édition deluxe)
Lus en 2019 : Tomes 2 à 5

Voilà encore une œuvre qui traite à merveille son protagoniste. J’adore l’évolution de Ken et ses différentes confrontations sur son rôle de boss au fil des arcs. L’oeuvre a néanmoins quelques gros défauts (comme une légère présence bien peu utile de nudité) sauf dans le dernier tome où ceux ci sont bien mieux utilisés, ce qui permet même de découvrir le monde des artistes. À voir comment la série se transforme avec la moitié qui s’approche dangereusement mais je suis follement intrigué par l’avenir de ce gang.

Parus en 2019 : Tomes 11 à 34
Lus en 2019 : Tomes 11 à 34

Cette vitesse de découverte est vraiment parfaite, merci beaucoup pour ça Meian. Beaucoup d’arc cette année : Notamment l’excellent centré sur Ouki, l’apparition de deux rivaux, le retour de Ten, bref plein de bonnes choses. Cependant, on m’aura trop vendu l’arc coalition qui est un peu trop fouilli avant d’entrer dans son dernier acte pour être si excellent que ça, du genre : c’est au même niveau que le reste en fait. Mais ça n’entache clairement en rien la très bonne prestation de Kingdom cette année.

Parus en 2019 : Tomes 17 à 21
Lus en 2019 : Tomes 17 à 21

Quelle année pour My Hero Academia qui a fait preuve de tous mes arcs préférés jusqu’ici ! Entre la conclusion de l’intrigue d’Overhaul qui était le premier gros morceau de l’oeuvre, la fête de U.A que j’ai trouvée particulièrement humaine et bien trouvée, et les héros pro qui ont élevés le niveau de manière astronomique. Cependant, il y a toujours quelques points noirs à gommer comme les arcs insignifiants qui viennent s’infiltrer entre les arcs qui veulent réellement raconter quelques choses alors qu’ils n’ont clairement plus leur place ici.

Parus en 2019 : Tomes 1 à 5
Lus en 2019 : Tomes 1 à 5

Ouf, merci à l’animé qui a nous a permis d’avoir cette belle œuvre dans nos contrées et felicitations Panini d’être bien revenu derrière. J’admire grandement ces tomes introductifs vu à quel point le traitement des antagonistes semble déjà monstrueusement maîtrisé, notamment dans les derniers instants. Il ne manque plus qu’à réellement faire apparaître d’autres personnages secondaires dans le camp de Tanjiro pour aller grappiller les quelques places qu’il reste.

Parus en 2019 : Tomes 11 à 12
Lus en 2019 : Tomes 1 à 12

Du bien classique mais avec l’ambiance, l’humour, les thèmes bien français qui permettent d’apporter les nuances nécessaires pour que la série soit excellente. La série a également pris le soin de mettre en place les mystères et les différentes factions permettant de nous maintenir en haleine. L’arc qui a démarré très récemment semble bien parti pour être excellent vu le lieu de ses actions et le traitement auquel a eu droit Doc. Tellement hâte de lire la suite qui n’aura donc que le rythme habituel de 2 tomes par an.

Parus en 2019 : Tomes 4 à 7
Lus en 2019 : Tomes 4 à 7

Et on félicite Boichi qui apparaît une deuxième fois dans mon top. Dommage que Dr stone n’y soit pas pour compléter. En tout cas, Origin a eu un niveau fantastique cette année même si 3 tomes étaient concentrés sur le duel contre Gon, ce qui commence à faire beaucoup. Heureusement que Boichi arrivait à développer quelque peu ses personnages en attendant et que le tome 7 est venu sublimer cette année en se concentrant autant sur les personnages humains et secondaires. Tellement hâte de découvrir la fin en 2020 logiquement.

Parus en 2019 : Tomes 1 à 7
Lus en 2019 : Tomes 1 à 7

Voilà l’oeuvre parue et lue cette année la plus humaine et la plus intéressante sur ce sujet. Et ce alors qu’elle ne contient que des animaux anthropomorphes. Mais bon, des animaux traités avec autant de justesse et permettant de développer tellement les différences entre les individus, ce sont clairement des humains. Élection au poste d’élève préféré de l’institut, enquête sur la mort d’un étudiant et croissance de Legoshi, Haru, Louis et June sont au magnifique programme de cette année scolaire.

Parus en 2019 : Tomes 29 à 32
Lus en 2019 : Tomes 1 à 14

Ah, ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé de Prisonnier riku, ça commençait à me manquer. Voilà l’oeuvre la plus humaine de tout ce que j’ai lu à ce jour. Tellement d’espoir, de vie, de confiance dans les autres et d’épreuves à surmonter dans un si petit coeur qu’on ne peut qu’être admiratif devant chacune de ses actions. Les personnages secondaires ne sont clairement pas en reste vu à quel point ils évoluent également. L’antagoniste est particulièrement intelligent et est en parfait désaccord avec notre héros. Tellement d’émotions, de tension, de désespoir présent aux alentours. Je suis devenu tellement dingue de cette œuvre dont il me tarde de découvrir les prochains tomes que j’ai eu à Noël.


Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager vos avis sur ce dont j’ai parlé et sur vos coups de cœur. On se retrouve dans deux jours pour réellement démarrer l’année 2020 du blog avec une review du tome 29 de l’Attaque des titans. À bientôt !