Bonjour à tous et bienvenue sur ce nouvel avis après une séance cinéma. Quoi de mieux que de compenser après Joker ou d’attendre l’hiver et Noël avec la reine des Neiges 2. Et oui, le film de princesse que j’aime le moins depuis leur retour en 2009 nous présente sa suite cette année. Je me demande où elle se situera entre La princesse et la Grenouille, Raiponce, Vaiana et le premier opus.

Je vous partage également les avis de Vampilou fait son cinéma, de Lilylit et de Les lectures d’Aurelalala.


La reine des neiges 2
1h44
20/11/2019
Jennifer LeeChris Buck

Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…

Synopsis

Mon avis : Bon, mon film de princesse préféré depuis 2009 reste toujours La Princesse et la Grenouille. Mais la reine des neiges 2 ne passe pas loin de le détrôner puisqu’elle se classe cinquième sur cinq. Effectivement, le film ne m’a pas déplu non plus mais je pense que je l’aurai oublié très rapidement car je trouve son intrigue et ses développements bien lourds au niveau de leur présence et pourtant si léger sur le fond.

Cependant, je ne peux pas avancer ça sans argumenter. Heureusement, cet article est là pour ça. Nous voilà donc avec une œuvre d’1h45 qui ne décide de développer que deux personnages. Certes, une histoire peut parfaitement fonctionner ainsi, mais il faut alors compter sur des développements excellents pour compenser leur faible nombre.

Et pourtant, le personnage d’Elsa qui recherche à nouveau sa place ne m’a absolument fait voyager au vu de la simplicité avec laquelle on peut deviner ce d’où elle peut bien venir. Heureusement, j’ai bien aimé la fin de son voyage : au moment où elle donne beaucoup pour pouvoir offrir la vérité à sa sœur, ou après avec cette hymne à la liberté et à la vraie place. Heureusement, Anna est bien présente également et je l’apprécie fortement par la détermination et la joie constante qu’elle porte et les actions qu’elle réussit constamment. Évidemment, c’est le parallèle entre les deux sœurs qui permet à Anna de ressortir autant à mes yeux. Mais pour en arriver à elle, était il nécessaire de mettre autant en avant sa sœur que je ne porte pas réellement dans mon cœur ?

A côté de ces deux personnages et des questions importantes qui les dépassant souvent, il y a également Olaf et Kristoff qui sont bien mis à l’égard mais qui apporte l’humour bien dosé qu’il faut. Et surtout, à côté des chansons répétitives et pas particulièrement marquantes des deux filles, les chansons de ces deux personnages sont vraiment mes préférés vu à quel point elles sont drôles.

Et voilà déjà tout ce que j’arrive à ressortir de ce film dont aucun message ne m’a atteint vu l’évolution plutôt limitée des personnages qui sont très proches entre le début et la fin. Il faudrait que Disney arrête de se concentrer autant sur la forme (le film étant réellement magnifique bien aidé par une ambiance automnale splendide et avec quelques petites idées de mise en scène intéressante), pour nous servir des histoires qui sortent bien plus du lot et qui soient une bien meilleure ode à l’aventure et à la nature comme ils savent si bien le faire.

En bref, c’est foncièrement pas mauvais mais c’est dommage de servir une histoire aussi mince avec un tel univers et avec la créativité unique que représente Disney.


⭐⭐⭐

Merci à vous de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce film. On se retourne prochainement pour conclure les petites salles obscures de 2019 avec Star Wars 9. Et début Janvier peut-être pour reparler cinéma.