Bonjour à tous et bienvenue sur cette review du dernier tome du comics Walking Dead. Voilà donc une bien belle aventure qui touche à sa fin. Petit ange parti trop tôt… C’est parti !


Walking Dead tome 32
Kirkman/ Adlard/ Gaudiano/ Rathburn
16/10/2019
Delcourt

Tome précédent

Après avoir ouvert les portes de sa Communauté, Pamela Milton découvre à son tour celles qui ont été organisées autour de Rick.

Tandis que la tension monte entre Rick et Pamela, Michonne lève le voile sur la réalité sociale de la Communauté. Par stratégie et prudence, Rick ménage cependant ses relations avec la gouverneuse…

Jusqu’où sera-t-il prêt à aller ?

Synopsis

Mon avis : Ah comme ce tome peut faire mal si on est pas au courant qu’il s’agit du dernier (sans compter l’épilogue au début de l’année prochaine). En effet, il est très difficile d’imaginer une fin proche avec tout ce qu’il reste au début du tome.

Car on a déjà : la révolution qui a été plus ou moins calmée par Rick à la fin du tome précédent, Eugène qui fait ses trucs dans son coin, Michonne aussi, la vie dans la communauté de Maggie.

Mais plus on approche de la fin, plus on sent un rapprochement de tous les personnages pour nombre de raison différentes. Même les personnage qui souhaitent partir pour rester seul comme Princesse revienne car on finit par se trouver des amis qui lui sont utiles et pour qui elle est utile. On a également Eugene qui montre le faux courage qu’il a obtenu au fur et à mesure de ses aventures.

Ainsi, tous les personnages sont rassemblés et la politique est mise à l’honneur. Entre la révolution qui veut faire tomber la gouverneuse Milton, elle qui tient à garder sa place même de force et Rick qui veut éviter une guerre civile dans ce lieu au potentiel dingue.

Et là, Rick fait encore preuve du charisme légendaire qui fait de lui un personnage inoubliable pour tous et avec un magnifique discours arrive à contenter environ tout le monde.

Ainsi, une élection est prévue pour choisir un nouveau chef pour la Communauté et Rick est bien parti pour être désigné.

Rien que ce côté politique bien différent de d’habitude permet à ce tome d’atteindre un excellent niveau mais il reste encore une bonne quarantaine de pages qui m’ont particulièrement touchées et l’ont rendu inoubliable. Je passe donc en zone Spoiler et dis au revoir à ceux qui ne veulent pas se gâcher la fin.

Attention, zone spoilers

Dernier avertissement.

Bon j’y vais, mais ne venez pas vous plaindre après hein.

Finalement, c’est ce charisme légendaire de notre héros Rick qui va l’amener à sa perte. Non pas des zombies, ni un chef aux idées différents ou semblables, mais bien juste un laissé pour compte de ses idées. Et cette fin colle parfaitement au parcours de notre personnage tout en me blessant particulièrement.

Mais surtout, c’est l’après qui me fait le plus mal, puisque c’est Carl qui le découvre et qui l’achève, qui perd ses moyens mais ne se venge pas de manière animale mais bien comme son père lui avait appris.

Et nous avons le droit à tout le casting qui se ramène pour assister à l’enterrement de la personne qui aura permis de relancer toute l’humanité.

J’ai vraiment hâte de voir ce que va devenir notre communauté dans quelques années et le destin de tout ces beaux personnages. Quel tome, quelle série !

Note : 5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre. On se retrouve le 02 Janvier 2020 pour avoir le droit au chapitre épilogue de la série.