Takaki ! – Heart Gear tome 1 et Freaks

Bonjour à tous et bienvenue sur cette chronique centrée sur Heart Gear la nouvelle série tellement pleine de potentiel de Tsuyoshi Takaki (auteur de Black Torch). On mentionnera également rapidement le mini one-shot du même auteur qui été présent dans la version collector du tome. C’est parti !


Heart Gear tome 1
03/10/2019
Tsuyoshi Takaki
Ki-oon

Il y a 200 ans, une guerre planétaire a quasiment anéanti l’espèce humaine. La terre n’est plus peuplée que de machines livrées à elles-mêmes… La jeune Roue est élevée par Zett, un robot pacifique, véritable père de substitution, qui la couvre d’attentions. Leur quotidien est bouleversé par l’arrivée d’un nouveau venu, Chrome. Tout juste activé, il prend le rôle du petit frère naïf et maladroit dans leur étrange famille. Zett tente tant bien que mal de lui faire intégrer la notion d’autonomie… Pas évident pour un robot !

Tout s’accélère quand un « insane », un androïde fou, détruit Zett avant d’attaquer Roue. Pour Chrome, l’heure du choix est venue : il devient le protecteur de la fillette ! Il se révèle être un combattant surpuissant et écrase son adversaire. Heureusement, l’unité centrale de leur père adoptif est intacte : il ne reste plus qu’à lui trouver un corps compatible… Mais vers qui se tourner dans ce monde vaste et plein de dangers ?

Synopsis

Mon avis : Ah, l’insouciance de l’enfance qui fait face à la dureté du monde et qui est obligée d’aller le découvrir pour s’en sortir, quel thème magnifique qui me parle particulièrement.

Takaki nous livre ici une histoire parfaitement touchante avec des lignes directrices très floues dans un univers très mystérieux. On espère donc qu’il aura le droit cette fois d’aller correctement au bout de ce qu’il veut raconter avec ses personnages.

Personnages représentés pour l’instant par Roue qui bien qu’en totale découverte de tout les dangers qui l’entoure semble prête à tout pour sauver son père Zett et pour survivre. Représentés également par Chrome, robot nouveau né à la puissance gigantesque qui va devoir se construire petit à petit au travers de l’insouciance de Roue. Son avenir est donc particulièrement incertain puisqu’il emprunter n’importe quelle route se trouvant devant lui.

Nous voilà donc déjà avec une bonne pelletée de questions (Les modalités de disparition des humains ? Y a t’il d’autres survivants ? Que leur arrive t’il ? D’où vient Roue ?). Des questions servies par un dessin qui fonctionne toujours aussi bien et par une découverte du monde particulièrement touchante avec nos deux protagonistes.

Mais ce n’est pas tout, nous avons également eu droit à un professeur robot qui nous délivre un magnifique message à propos des rêves, de leur futilités mais de la nécessité de tout faire pour les réaliser.

En Somme, comme je ne sais vraiment pas où on se dirige à long terme (car pour l’instant, il va y avoir un combat bestial et un premier rappel a l’ordre pour Chrome je pense), je ne sais pas vers quoi me tourner de plus dans cet article. Mais je suis vraiment convaincu par ce premier tome qui contient vraiment tout ce que j’apprécie dans les mangas et ne peut-être que confiant pour la suite.



Freaks

Persécuté à cause de son apparence monstrueuse au sein de l’abbaye où il est né, Abel ne peut compter que sur sa grande sœur, Caïn, pour le protéger. En effet, aux yeux de cette jeune fille au tempérament de feu, la famille est ce qu’il y a de plus précieux au monde ! Et c’est justement pour cette raison qu’ensemble, les deux adolescents vont tenter de découvrir quel sombre secret se cache derrière leurs mystérieuses origines…

Synopsis

Mon avis : Petite histoire sans prétention d’une cinquantaine de pages.

On retrouve les thèmes qui semblent cher à l’auteur (la frontière entre monstre et humains principalement), son dessin efficace et ses personnages directement attachants.

L’histoire se boucle largement sur ce nombre ridicule de page mais on sent encore une fois qu’il y aurait tellement plus à raconter.

L’auteur est particulièrement fort pour mettre en place un nombre indécents d’éléments et apporter une conclusion rapide aux plus essentiels.

Et puis, ici, voir une telle complicité entre un frère et une sœur ne peut faire que plaisir à voir.


Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre. On se retrouve bientôt pour la sortie du tome 2 ou avant pour tout autre chose.

4 commentaires sur “Takaki ! – Heart Gear tome 1 et Freaks

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s