Bonjour a tous et bienvenue sur cette découverte des premiers tomes de Demon Slayer ressorti par Pannini avec un pack découverte. Voyons donc ce que vaut cette petite série récente du Jump. N’hesitez pas à me partager votre avis. C’est parti !


Demon Slayer tomes 1 et 2
18/09/2019
Koyoharu Gotouge
Pannini manga

Synopsis : (1) Le Japon, début du XXᵉ siècle. Tanjiro, un jeune marchand de charbon, mène une vie sans histoire dans les montagnes. Un jour, après une courte absence, il retrouve les habitants de son village et sa famille massacrés par un ogre. La seule survivante de cette tragédie est sa jeune sœur Nezuko. Hélas, au contact de la bête, elle s’est métamorphosée en monstre. Afin de renverser le processus et de venger sa famille, Tanjiro part en quête de vérité. Pour le jeune héros et sa sœur, c’est une longue et redoutable aventure qui commence !

(2) Alors qu’il est en train de passer l’ultime épreuve qui le sépare du statut de pourfendeur d’ogres, Tanjiro se trouve aux prises avec un monstre difforme et sanguinaire. Face à ce redoutable adversaire, notre héros déploie l’arsenal des techniques qui lui ont été enseignées par le maître Urokodaki… Et parvient à sortir victorieux de l’affrontement ! Après sept jours éprouvants dans l’enfer du mont Fujikasane, il est enfin libre de retourner chez le maître et de retrouver sa jeune soeur Nezuko…

Mon avis : Suite au dernier article où je découvrai les tomes un de quatre séries différentes, me voilà à nouveau en train de donner mon avis sur les prémices d’une nouvelle série. Mais cette fois, je peux basé mon avis sur deux tomes quand même. D’ailleurs, fait assez drôle à noter, c’est que ce shonen vraiment plus récent que les quatre séries mentionnées plus tôt fait vraiment plus bon vieux shonen a l’ancienne.

Et nous voilà avec la mise en place de l’univers, des personnages principaux, des thèmes portés et des intrigues centrales. Et tout ça, avec également les phases d’entraînement classiques et des combats vraiment fluides portés par une mise en scène vraiment originale des différentes attaques et des pouvoirs.

Donc commençons le petit tour d’horizon de cette œuvre par son univers. Nous voilà avec un univers chaleureux mais dont le revers de la médaille apparaît la nuit. En effet, la nuit, des démons s’attaquent et dévorent des humains afin de survivre. Heureusement, les humains ont eux aussi une force pour assurer (ou du moins essayer) leur survie. Une force représentée par les chasseurs de démons et qui semblent pris au piège dans leur devoir. Il s’agit là d’un univers très manichéen mais avec une force centrale qui est cible d’attaque et de protection. Cependant, les camps ne sont pas forcément figés.

En effet, en arrivant maintenant à la section personnages, nous allons voir que certains d’entre eux risquent de brouiller les limites entre les différentes mises en place. Nous suivons l’évolution de Tanjiro qui comprend et a pitié de tous ceux qui souffrent comme il a perdu toute sa famille. Ainsi, il permet de comprendre humains comme chasseurs de démons et même d’offrir aux démons le peu de pitié dont ils ont besoin pour retrouver leur humanité avant de mourir. Il y a également Nezuko, qui est sa sœur, qui devient une démone mais tout en gardant une forme d’humanité fort présente par l’amour qui la lie à son frère. Ainsi, cela pourrait indiquer une forme d’évolution qui permettrai de faire disparaître les dissensions. Dissensions qui n’existent pas forcément pour tout le monde vu qu’il existe également des démons capable d’apporter leur aide pour faire face à Muzan, l’antagoniste charismatique à l’origine des démons et des pouvoirs spécifiques des douzes plus forts.

Ensuite nous voilà dans la partie traitant des thèmes de ce manga. Puisqu’il y aura des combats à morts, il est évident que nous aurons droit à de beaux moments de dépassement de soi. Il y a également le thème du poids à porter conséquent sur les épaules de Tanjiro, par ses boucles d’oreilles j’ai l’impression mais également à travers le cas particulier et mystique des deux anciens disciples de son maître d’armes. Et surtout, comme dit plus tôt, le gros de l’œuvre sera autour de la tolérance et de la compréhension des autres peut importe leur espèce ou leur rang. Mais Tanjiro n’appliquera pas cette règle pour une personne, qui a bien méritée son courroux.

Et enfait, en traitant les autres points, j’ai abordé par-ci par-là les différentes intrigues qui semblent bien séparées mais qui seront logiquement traitées main dans la main.

En somme, voilà les prémices d’une série bien efficace qui me transporte à un temps que je n’ai pourtant pas connu. J’ai vraiment hâte de voir ce que va devenir la volonté de Tanjiro lorsqu’il sera aux côtés des chasseurs de démons et même lorsqu’il fera face à des démons avec une réelle façon de penser.

Note : 🌟🌟🌟🌟⚫


Merci de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre. On se retrouve le 9 octobre pour la sortie des tomes 3 et 4.