Bonjour a tous et bienvenue sur cette double chronique. En effet, je vais vous parler des deux tomes qui m’intéressaient ce mois ci chez Pika. Est-ce que ces deux séries vont continuer sur leurs belles lancées. C’est parti !


Origin tome 6
04/09/2019
Boichi
Pika Edition

Tome 5

Synopsis : En combattant les dix Gon humanoïdes, Origin voit son corps se détruire peu à peu. C’est alors qu’apparaît le vrai Gon sous une enveloppe corporelle gigantesque et doté d’une puissance de combat phénoménale. Au bord de l’autodestruction, Origin décide malgré tout de continuer à se battre pour protéger Mai Hirose et entrevoit même le point faible de son ennemi. De leur côté, les humains tentent de s’échapper du Centre par le tunnel central, mais le Gon n° 1 les rattrape…

Mon avis : Et nous voilà déjà avec le premier tome de la deuxième moitié de la série ! Et surtout, nous voilà enfin à la conclusion de l’affrontement avec Gon.

J’adore vraiment les humains présents dans cette série puisqu’ils sont vraiment obligés de surmonter des obstacles monstrueux que représentent les robots. Mai, Michelle et Ryû forment un trio vraiment complémentaire par leur connaissance respective à propos des robots, de l’art de la guerre et des lieux. Au final, ils arrivent à survivre suffisamment longtemps pour survivre jusqu’à l’arrivée du justicier robot.

Cependant, ils viennent aussi à bout d’un des autres rares humains de la série qui est même touchant dans ses derniers instants par l’amour vraiment sincère qu’il distille envers Ai. Ainsi, grâce à cette petite scène tragique, nous savons enfin pourquoi Ai est avec Yamada au lieu d’être avec son père et surtout nous en apprenons plus sur sa véritable nature.

Ensuite, nous avons Origin qui, au terme d’un combat vraiment époustouflant et qui a même entraîné un sacrifice, remporte une victoire bien méritée. Le voir continuer à se battre alors que son corps ne tient de moins en moins uniquement grâce à sa volonté est tellement convaincant.

Surtout, suite à cette conclusion d’arc qui prenait bien son temps, voilà que les intrigues commencent à se rassembler pour pouvoir accélérer le récit.

Ainsi, voilà que le groupe d’antagonistes trouve enfin un plan pour être largement supérieur à Origin et que Ai se voit rejointe par son père. Y qui nous avait été présenté au centre de recherche se voit doter de nouvelles capacités et Boichi part dans un trip totalement cyberpunk pour lui offrir une volonté. Une volonté qui passe par une destinée absolument fascinante qui semble attendre Origin.

Avec cette série, j’ai toujours un peu de mal avec sa forme (je trouve que les actions sont très découpées, ce qui fait trainer en longueur le récit même si c’est de moins en moins le cas avec le temps) mais sur le fond j’adore : la volonté des robots qui évolue et qui leur permet de se surpasser. Capacité partagée par les humains malgré cette guerre qui les surpassent largement.

En tout cas, j’ai vraiment hâte de voir où va nous mener la suite.

Note : 🌟🌟🌟⭐⚫


L’attaque des titans 28
04/09/2019
Hajime Isayama
Pika Edition

Tome 27

Synopsis : Théoriquement, l’arrivée de Sieg dote l’Île du Paradis de la puissance du “Grand Terrassement”, mais l’armée est méfiante : peut-on vraiment être sûr qu’Eren n’est pas manipulé par son demi-frère ? Pour parer à tout risque, les transfuges mahr sont emprisonnés. Cependant, une partie des troupes et de la population est très insatisfaite de la situation. Alors que la grogne monte, Eren passe à l’action.

Mon avis : Ah que c’est prenant cette dernière partie où toutes les pistes sont brouillées et où on se questionne sur la bonne volonté de chacun.

En effet, nous voilà avec Eren et les pro-Jäger qui essayent de prendre le pouvoir sous prétexte d’agir efficacement face à la vengeance imminente de mahr, ce qui est bien à l’opposé du pouvoir en place actuellement. Cependant, le pouvoir en place et les personnages que l’ont suit depuis le début se posent des questions sur lequel des frères Jäger a le dessus sur l’autre, et surtout s’ils font preuve de bonne volonté.

Même si leur plan peut sembler louable, c’est leurs méthodes qui laissent à désirer. En effet, faire exploser des généraux alliés et piéger le vin d’une bonne centaine de personnes ne peut pas vraiment être considéré comme un acte héroïque.

En plus de ces superbes questionnements, le tome propose trois autres points qui m’ont vraiment touchés.

Tout d’abord, il y a le passage autour de Gaby, Falco, la famille Braus et Nicolo pour les liens de la guerre qui les unissent, pour le suspens et la puissance de ses planches et les bons sentiments autour de la paix qui en sont finalement dégagés.

Après, il y a une scène autour d’Eren et de ses deux suiveurs qui est pleine de sens mais qui ne m’a vraiment pas touché donc on enchaîne directement avec mon morceau préféré.

Le passage avec Sieg et Livai est vraiment intéressant par le choix psychologique que chacun force l’autre à faire. Et surtout nous avons droit à un flashback sur l’enfance de Sieg qui nous explique enfin comment il peut avoir cette psyché à l’heure actuelle. Ah que son histoire est touchante et que ce personnage est attachant.

Nous voilà avec un tome qui fait encore une fois bien bouger les choses et qui a de réelles scènes émotionnelles réussies. Et puis cette façon de perdre les personnages et le lecteur sur les véritables intentions de chacun.

Note : 🌟🌟🌟🌟⚫


Merci de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre. On se retrouve le 27 novembre pour la suite de ces deux séries.