Bonjour à tous et bienvenue sur le quatrième article de cette série. Nous voilà fin août et il est temps de découvrir ce qu’il y a Dans Ma Mangathèque. Aujourd’hui, on s’intéresse à Black Torch.

Synopsis de la série : Jiro est un adolescent descendant d’une famille de ninja qui a la capacité de parler avec les animaux et qui a un tempérament plutôt bagarreur. Un jour il rencontre un chat blessé et décide de lui porter secours. Il se trouve que le félin, n’est pas qu’un simple chat mais est un puissant Mononoke. Poursuivis par un autre Momonoke voulant le pouvoir décrit comme infini de Rago, le chat, Jiro se fait tuer. Pour secourir son sauveur, Rago décide de fusionner avec lui, ce qui donne naissance au premier être combinant un Mononoke et un humain.

Fiche technique : 5 tomes publiés entre février 2018 et janvier 2019 par Kioon en France.

Mais que dire sur ce titre ?

Dans un premier temps, on peut dire que pour un premier essai et dont la fin a été précipité, cette série s’en sort quand même de manière très honorable.

Tsuyoshi Takaki nous sert une belle relecture moderne du ninja avec des personnages attachants, une belle dissension entre espèces, un antagoniste réussi mais qui est obligé de laisser de bien belles intrigues en plan.

Les personnages principaux fonctionnent parfaitement même si finalement seuls Jiro et Rago sont vraiment développés puisque la trame des autres aurait du se conclure dans un deuxième arc plein de potentiel teasé dans des légers résumés en fin de série.

Mais, cela n’empêche pas de s’attacher à eux et d’adorer voir l’équipe se reformer suite aux épreuves qu’elle traverse.

De plus, les propos racontés par les deux antagonistes principaux de la série permettent une réelle réflexion et d’offrir une belle conclusion malgré tous les éléments qui ne trouvent pas de conclusion.

La guerre entre les humains et les mononoke est très intéressante, en particulier au travers d’Amagi qui prend ses désirs pour ceux de toute son espèce contrairement à son second qui est beaucoup plus mesuré mais pas moins réussi.

En Somme, nous avons droit à une belle petite aventure pas prise de tête comportant les justes doses d’humour, d’actions, de stratégies et de relations humaines pour la rendre passionnante.

Même les phases d’entraînement classiques sont portées par de nouveaux personnages qui livrent une histoire aux petits oignons.

Mais il y a vraiment un problème qui est ce deuxième arc qui aurait dû continuer de nombreux fils d’intrigues mis en place puis oublié pour laisser de la place à Amagi mais qui a été évincé.

On ne peut donc qu’espérer que la nouvelle série de ce nouvel auteur prometteur rencontre plus de succès. Verdict le 3 octobre avec Heart Gear disponible chez Kioon.

Note : 🌟🌟🌟🌟⚫

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cette œuvre et sur ce type d’article. N’hésitez pas à faire un tour sur mon twitter pour voter pour le prochain manga que je vais vous présenter. On se dit à fin Septembre pour découvrir ce qu’il y a d’autre dans ma mangathèque.