Bonjour et bienvenue sur cette chronique de la saison 6 de The 100 qui vient tout juste d’atteindre sa conclusion. Je vais d’abord vous présenter très succinctement mon lien avec cette série avant d’attaquer celle-ci. C’est parti !

13 épisodes
45 minutes

Mon avis (très succinct) sur le reste de la série :

La saison 1 a de bons moments mais ils tardent à arriver donc elle est plutôt moyenne.

La saison 2 m’avait fait une très bonne impression du début à la fin.

La saison 3 était vraiment horrible, j’ai dû me forcer pour la terminer, quelle purge.

La saison 4 était bien différente mais très intéressante donc j’ai beaucoup aimé.

La saison 5 m’avait saoulé jusqu’à l’épisode 7 pour sa redondance et son rythme (j’ai même arrêté la série pendant 1 an) mais la fin était très bonne.

On va donc voir maintenant si la saison 6 est bonne comme les autres saisons paires où si elle tend vers le niveau des autres.

Synopsis :

125 ans après avoir quitté la Terre, les derniers humains arrivent sur une nouvelle planète avec l’espoir de laisser derrière eux toutes les horreurs qu’ils ont dû faire pour survivre. Ils devront faire face à de nouvelles aventures et découvir un monde qui n’est pas le leurs. C’est donc sur une nouvelle planète que Clarke, Octavia, Bellamy, Echo et les autres devront apprendre à survivre. Un tas de menaces viendra frapper les 100 et les autres. Y’aura t-il un peuple extraterrestre, des catastrophes naturelles provoquées par les humains qui les pousseront encore à fuir ou bien même un ennemi qui se cache bien.

Mon avis :

Nos survivants ont pour mission, grâce à Monty et à Harper de faire mieux mais cela ne va t’il pas les obliger à rentrer dans des jeux dangereux et qui seront meurtriers pour nombre d’entre eux ? C’est justement une des très nombreuses questions très intéressantes que pose cette saison.

En effet, découvrir une nouvelle planète avec ses propres dangers, son propre peuple et ses propres croyances n’est pas forcément de tout repos.

Déjà parce qu’avant de rencontrer les natifs de la planète, la série nous a livré une belle suite d’épisodes de découverte (en particulier celui de la lune rouge) et qui iront même jusqu’à déclencher une nouvelle façon de penser chez Murphy.

Ensuite, avec la découverte de la nouvelle culture et l’amour que trouve Jordan les problèmes s’installent encore plus profondément.

En effet, le coup des réincarnations est vraiment très malin puisqu’il pose de nombreuses questions éthiques. Mais Jordan soulève un point important : « Tout n’était pas parfait, mais ils vivaient en paix ».

Le déclic de Murphy lui fait se poser de très belles questions sur sa volonté de survivre ainsi que sur sa loyauté à ses alliés : il est toujours le personnage que je préfère suivre.

Ensuite, il y a également Abby et Kaine qui nous ont offert de très beaux passages avec une quête de rédemption ainsi que des questions sur les réincarnations. Les deux personnages atteignent un climax vraiment très intéressant.

La famille Lightbourne était vraiment passionnante à suivre avec sa façon de contrôler les foules avec une douleur passive et en nous offrant des dualités Joséphine-Clarke et Russel-Clarke très réussies.

Même Octavia redevient agréable aux yeux des autres ce qui fait plaisir car même si j’aimais bien quand elle essayait d’être chef, ça ne lui allait pas d’être seule.

On a également du développement d’Écho et ça c’est intéressant puisqu’on ne savait absolument rien sur elle.

La fin aussi était très réussie avec les éléments mis en place pour la saison finale.

Cependant, il y avait également quelques points sur lesquels j’émets quelques retenues.

Tout d’abord, le traitement de Jordan, qui été teasé en fin de saison 5, mais qui est finalement très évasif. Il a une psyché très intéressante mais n’est largement pas assez présent. Par contre, il devrait au moins servir à lancer un bout d’intrigues l’année prochaine car je suis convaincu que Sheidheda s’est téléchargé dans la puce de Priya.

Ensuite, on a Diyoza qui disparaît des radars alors qu’elle était vraiment intéressante à suivre par son indépendance. Mais normalement, elle devrait être un des enjeux de la prochaine saison.

Et surtout, on a Madi qui est absolument insupportable et peu intéressante comme elle perd le contrôle au profit de Sheidheda. Mais là encore, on en aura des nouvelles la prochaine fois.

C’est drôle de voir que tous les points avec lesquels j’ai eu le plus de mal seront traités (normalement) dans la saison 7.

Tous ? Non, car les morts de cette saison sont assez mal effectuées et n’offrent aucune émotion à l’exception de celle du seul qui était d’accord pour la recevoir.

En Somme, je suis très content de cette saison qui devient ma préférée avec ses nouvelles découvertes, ses adversaires de qualités et ses questions nombreuses et intéressantes.

Merci de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre. On se retrouve bientôt sur le blog ou l’an prochain pour la dernière saison de cette série (en espérant qu’elle ne subisse pas la malédiction des saisons impaires).