Bonjour et bienvenue dans la review de ce tome qui nous présente les enjeux de ces deux arcs au milieu de la guerre pour essayer de les conclure en parallèle je suppose. C’est parti !

Seven Deadly Sins tome 33
Nakaba Suzuki
05/06/2019
Pika Edition

Synopsis : Estarossa  s’est tellement pris d’affection pour Elizabeth qu’il l’enlève  ! Les êtres ailés partent à sa poursuite jusque dans les cieux pour l’empêcher de commettre un nouveau crime.
De son côté, Ban s’est jeté au cœur du purgatoire pour sauver les sentiments de Meliodas qui y sont enfermés. Englouti par les ténèbres éternelles, il s’est transformé en bête sauvage. Quel sera le destin de l’immortel, pris au piège dans une dimension qui ronge jusqu’à l’âme de ceux qui s’y égarent ?  
La  Guerre sainte qui ébranle  la terre et le ciel prend un tournant inattendu ! 

Mon avis : On divise la review en deux comme le tome.

Tout d’abord, le passage du purgatoire est juste mythique. Une belle façon originale d’apporter un entraînement à un personnage qui était un peu à la ramasse. Les voir arriver à survivre par la force de leur amour et de leur corps est touchant. Ils rencontrent un personnage qui va sans doute beaucoup leur apporter et qui lève définitivement le voile sur les mystères entourant notre capitaine préféré. Meliodas comprend également les erreurs qu’il a commise avec Zeldris alors qu’ils se ressemblent vraiment. Les voilà alors face au charismatique roi des démons qui leur paraît absolument intouchable. À suivre.

De l’autre côté, on a King, Sariel, Tarmiel, Derriere, Gowther et Hawk qui malgré leurs différends, se rassemblent pour aller aider Elizabeth. Mais rassembler autant de personnages liés à Estarossa va réveiller leurs vrais souvenirs communs et redéfinir tout ce qu’il s’est passé depuis 3000 ans et depuis le tome 14. Gowther continue de vouloir tout contenir tout seul mais King qui a compris que chacun est essentiel, même les démons, est prêt à tout pour l’aider. Bref, cet adversaire promet une puissance monstrueuse puisque partagée entre lumière et ténèbres et annonce une lutte sanglante. A suivre.

De gros morceaux, des explications qui redéfinissent au moins en partie l’univers, de grosses promesses d’adversaires insurmontables, des sentiments à l’état brut, que demander de plus pour ce tome.