Bonjour et bienvenue sur cette review du tout beau et tout neuf début de série de Witch Memory. Un beau projet prévu en 6 tomes et porté par deux campagnes Ullule réussies. On va donc voir ce que vaut cette introduction. Et c’est parti !

Witch memory tome 1
Pedro Pérez / Bloody A.K.I / Scheba / Jérome Morel
Projet terminé le 30 avril 2019
Casteleven

Synopsis : Notre histoire commencera dans les Confins, sur l’île de la Bordure, et plus précisément dans la forêt de Goudénof, où Callistra Tailling, sorcière amnésique, Marv Heulous, aventurier en devenir et Érasme Adibus Wiki, un Pinkomplet ressemblant à une peluche, croiseront leur destin d’une manière inattendue

Mon avis : N’ayons plus l’habitude de lire des bandes dessinées du tout, j’ai trouvé ça particulièrement court et ne répondant pas à la moindre question. Mais en fait cela est tout à fait normal puisque sur six tomes, il est essentiel de mettre en place l’univers, les personnages, ainsi que leurs interactions. Et je trouve que ce tome remplit parfaitement ce rôle.

En effet, les personnages (connus ou non) sont attachants et semblent partir pour une quête intéressante.

Entre une sorcière qui est amnésique mais qui a un passé pour le moins mouvementé, un aventurier qui semble touché par des crises mystérieuses et un Pinkomplet qui agi contre son gré, les héros nous réserve bien des surprises.

Les adversaires ne sont pas en reste puisque montrent directement leur côté machiavélique, ce qui est toujours plaisant. Hâte de voir comment ils vont tourner.

Enfin, les personnages dont on ne connait pas encore le camp n’ont pas encore eu le temps d’être assez installé pour être remarqué mais le seront bien assez vite je pense.

En bref, il s’agissait d’une très belle balade (genre vraiment, c’est beau) dans ce nouvel univers plein de références, d’inspirations et d’epicness. Je me demande où vont nous mener toutes ces intrigues.

Merci de m’avoir lu et a bientôt sur le blog 😉